PowerPivot: Décupler la puissance analytique d’Excel

Publié le 28 novembre 2012
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

PowerPivot: Décupler la puissance analytique d’Excel

Excel possède déjà de grandes capacités analytiques. On n’a qu’à penser par exemple aux possibilités offertes par les tableaux croisés dynamiques. Le reproche le plus fréquent à l’endroit d’Excel, c’est son incapacité à gérer une grande quantité de données. En 2010, Excel a donc développé PowerPivot pour corriger notamment cette limitante. L’article ci-bas a pour but de vous présenter sommairement PowerPivot.

.

Qu’est-ce que PowerPivot?

Jusqu’à maintenant, PowerPivot se présentait comme un « Add-in » que vous deviez ajouter à votre Excel de base. Une fois l’installation complétée, vous accédiez à PowerPivot via un menu supplémentaire dans Excel. Je parle au passé parce que PowerPivot sera désormais intégré dans la version 2013 d’Excel, mais vous pouvez toujours télécharger le « Add-in » si vous utilisez Excel 2010.

.

Utilisateur d’Excel 2010?

.

Télécharger PowerPivot et l’installer comme « Add-in ».

.

.

Que fait PowerPivot?

.

Le nom de cet outil est bien évocateur: « Power » pour « Pouvoir » et « Pivot » pour « Tableaux croisés dynamiques ». PowerPivot décuple notamment la puissance des tableaux croisés dynamiques dans Excel.

.

PowerPivot possède une puissance de calcul impressionnante. Il permet notamment de traiter des millions de lignes comme s’il s’agissait d’additionner quelques milliers de lignes.

.

PowerPivot permet d’intégrer et consolider des données provenant de plusieurs sources: Excel, Access, SQL, Web, etc. Il suffit simplement de lier les différentes bases de données entre elles via un champ commun, comme un no.facture par exemple ou un no.client.

.

PowerPivot permet d’intégrer des données qui changent en permanence avec la même facilité qu’un flux RSS. La mise à jour se fait instantanément sans alourdir les fichiers Excel.

.

PowerPivot demande de maîtriser un « nouveau » langage nommé « DAX » pour « Data analysis expressions ». Le langage « DAX », qui est une extension des fonctions Excel traditionnelles, permet notamment de faire des calculs qui étaient difficiles à faire auparavant comme créer des formules qui réfèrent à des tables ou des colonnes associées.

.

PowerPivot peut être utilisé via Sharepoint et permettre ainsi de publier, partager et collaborer facilement.

.

En somme, PowerPivot permet à Excel de devenir un outil « BI » (« Business Intelligence ») encore plus intéressant et simple d’utilisation en permettant de transformer de très grandes quantités de données en information utile à la prise de décision.

.

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

12 réflexions sur “PowerPivot: Décupler la puissance analytique d’Excel”

  1. Bonjour Sophie,
    Est-ce que PowerPivot sera également disponible et intégré à Excel sur la prochaine version Microsoft Office suite pour MAC?
    Guy

  2. Bonjour Sophie,

    Le PowerPivot représente une rélle solution pour le travail dans Excel. J’aurais cependant deux questions concernant ce thème:

    – Est-ce que le fait d’utiliser des PowerPivot augmente significativement la taille du fichier xlsx?
    – Un fichier Excel contenant un TCD lié avec du PowerPivot peut-il être ouvert et lu par un autre utilisateur qui ne possède par l’Add-In PowerPivot?

    Merci beaucoup et bonne journée,
    Loic

    1. Bonjour Loic,

      Il est difficile de répondre clairement à ces deux questions mais allons-y en général.

      Donc généralement, l’utilisation de PowerPivot n’augmente pas significativement la taille du fichier, mais cela dépend d’un grand nombre de facteurs comme la volumétrie des tables, le modèle de données, le nombre de tables, etc.

      Et pour les utilisateurs, si le PowerPivot est installé sur Sharepoint ou sur un Server SQL via Analysis services, les usagers n’ont pas besoin d’avoir PowerPivot sur leur poste de travail. De même, entre usagers d’Excel 2013, un fichier comprenant PowerPivot peut être partagé et lu par les usagers ayant activé ou non PowerPivot.

      En espérant que cela vous éclaire un peu.

      Sophie

  3. Bonjour Sophie j’ai un prob avec les champ calculé de powerpivot, surtout le calcule des ratio, vous pouvez m’aider
    Merci

  4. Bonsoir Sophie, superbe article, j’ai une préoccupation avec POWER PIVOT,: Je n’arrive pas à personnaliser la fonction liretableaucroisé dynamique à partir d’un TCD issue de POWER PIVOT, . Par contre je peux modifier une fonction LireTableaucroisée dynamique à ma guise d’un TCD crée sans passer par POWER PIVOT. Je souhaiterai savoir comment résoudre ce cas. Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top