Contact: 514-605-7112 / info@lecfomasque.com

Calculez la VAN de vos projets d’investissement

Publié le : 9 avril 2012

La valeur de l’argent dans le temps

.

Il va de soi qu’une somme d’argent n’est pas équivalente d’une période à l’autre dans le temps. Par exemple, si vous aviez gagné 500$ à la loterie il y a 50 ans, vous auriez été plus riche que si vous l’aviez gagné hier. Cela s’explique par le facteur intérêt.

.

En effet, si vous aviez gagné 500$ il y a 50 ans et que vous l’aviez placé pendant tout ce temps dans un véhicule de placement avec un rendement annuel de 5%, vous auriez aujourd’hui 5,733$ en poche, soit 500$ * (1+5%)50. L’inverse est aussi vrai (i.e. 500$ = 5,733$ * (1+5%)-50 )!

.

Lorsque l’on calcule la valeur actuelle d’un montant qui sera reçu dans le futur, on parle d’actualisation. Lorsque l’on calcule la valeur future d’un montant actuel, on parle de capitalisation.

.

Le principe de la VAN

.

Pour calculer la VAN (valeur actuelle nette) d’un projet d’investissement, vous devez tenir compte de la valeur actuelle de toutes les entrées de fonds et de toutes les sorties de fonds rattachés au projet. En général, si la résultante est plus grande que 0$, on acceptera le projet. Dans le cas contraire, on choisira de le laisser tomber. Autrement dit, en réalisant un projet avec une VAN supérieure à 0$, l’entreprise prendra de la valeur.

.

Le choix du taux d’actualisation est généralement lié au niveau de risque du projet. Si ce projet équivaut au risque moyen de l’entreprise, on pourra utiliser le coût moyen pondéré du capital de l’entreprise (note : le présent article n’a pas pour but d’approfondir la notion de taux d’actualisation et ne fait donc qu’effleurer le sujet, qui est en théorie, beaucoup plus complexe).

.

Ainsi, si nous reprenons le tableau des flux monétaires rattachés à notre projet d’investissement (voir article L’impact marginal de vos projets d’investissement) :

.

.

.

… et que nous supposons un taux d’actualisation de 10% et une durée de vie de la machine de 15 ans, voici ce que nous obtiendrions :

.

VAN = -232,000$ + 38,800$ (1+0,10)-1 + 38,800$ (1+0,10)-2 + 38,800$ (1+0,10)-3 + … + 38,800$ (1+0,10)-15

VAN = 63,116$

.

Ceci signifie qu’en choisissant d’affecter 232,000$ aujourd’hui au remplacement de la machine, l’entreprise s’enrichira de 63,116$.

.

Dans un prochain article, je vous ferai une démonstration du TRI comme autre critère d’évaluation d’un projet d’investissement.

 


NOTRE OFFRE DE FORMATIONS


Microsoft Most Valuable Professional

Le CFO masqué vous offre 13 formations, réparties dans 4 catégories: Tableaux de bord, Modélisation financière, Finance corporative et Analyse et modélisation de données. Ces formations sont offertes en classe, en entreprise et en ligne. Nos formateurs sont des experts dans leur domaine et sont accrédités par Emploi-Québec et vous remettent un certificat, à la fin de chaque formation, que vous pouvez notamment utiliser pour faire reconnaître des heures de formation continue auprès de votre ordre professionnel.

 

Consulter la liste des formations offertes

Pour info: 514-605-7112 ou info@lecfomasque.com

 

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP

Instigatrice du CFO masqué, Sophie Marchand est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative, d’un titre comptable CPA, CGA et d’un titre MVP (Most valuable professional) Excel de Microsoft, et cumule plus de 14 années d’expérience dans le milieu des affaires. Elle se spécialise particulièrement en modélisation financière et en intelligence d’affaires. À ce titre, elle développe des modèles financiers rigoureux, des tableaux de bord sophistiqués et des outils de gestion performants. Elle offre ses services en tant que consultante, formatrice et conférencière.

  • reply ABEL ,

    Pourquoi avoir choisis un taux d’actualisation de 10%? qu’est ce qui détermine le choix du taux d’actualisation?

    • reply moncherwatson ,

      Bonjour Abel,

      Choisir le bon taux d’actualisation n’est effectivement pas toujours très simple. Disons que ce taux est sensiblement lié au risque du projet sous-jacent.Généralement, on utilisera le CMPC pour un projet de risque équivalent au risque moyen de l’entreprise. Vous trouverez un article sur le CMPC ici: http://moncherwatson.wordpress.com/2012/04/22/cout-moyen-pondere-capital/. Si le projet est plus risqué ou moins risqué, on pourra faire varier la prime de risque et donc augmenter le taux pour un projet plus risqué et le diminuer pour un projet moins risqué.

      Au plaisir,

      Sophie

    • reply Philippe ,

      Excellent calcul, je tombe sur votre site « par hazard » et je ne connaissais pas ce « calcul » inverse.
      Comme je m’intéresse actuellement à l’immobilier, y a t il un calcul équivalent sur ce sujet précis !

      Merci pour la brillante démonstration !

      • reply moncherwatson ,

        Bonjour Philippe,

        Merci pour votre question. Pourriez-vous la préciser svp, je ne suis pas certaine de bien comprendre.

        Au plaisir,

        Sophie

      • reply osamu ,

        • reply Désiré lisongi ,

          ma préoccupation est la suivante , 1. comment présentez le tableau de calcul de TRI du projet
          2. comment présentez les dividendes des deux entreprises dans un projet

          • reply Désiré lisongi ,

            ma préoccupation est la suivante , 1. comment présentez le tableau de calcul de TRI du projet
            2. comment présentez les dividendes des deux entreprises dans un projet
            3.un projet avec un budget et un échéancier définis

            • reply aza ,

              j’ai une question dont je sais pas la réponse, je m’adresse à vous si vous pouvez m’aider!!
              ma question est la suivante:
              le taux d’actualisation utilise pour calculer la valeur actuelle nette d’un projet d’investissement correspond au taux:
              * d’escompte pratiqué par les fournisseurs
              * d’interet des emprunts à long terme
              * d’inflation anticipe pour la periode d’investissement
              la quelle de ces réponses est correcte

              • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                Bonjour Aza,

                Normalement, le taux d’actualisation qui sera utilisé est le Coût Moyen Pondéré du Capital (ou CMPC). Ce taux est le rendement moyen de chaque source de financement de l’entreprise, pondéré par la proportion de chacune de ces sources dans le capital investi de l’entreprise. En général, c’est le rendement attendu des actionnaires * proportion de la valeur de l’avoir des actionnaires + taux d’intérêt moyen, après impôt, de l’ensemble des dettes portant intérêt de l’entreprise.

                Voilà!

                Francis

              • reply aza ,

                Bonjour,
                Merci pour votre réponse
                si g bien compris, et si je dois choisir entre les trois propositions (qcm), ça sera le d’interet des emprunts à long terme c ça!!

                • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                  Aza,

                  Ce taux est la somme de:
                  Taux de rendement des actionnaires * proportion de la valeur des actions dans le capital investit +
                  Taux d’intérêt des dettes (après impôt) * proportion des dettes dans le capital investi.

                  Francis

                • reply Nathalie ,

                  Bonjour,
                  J’ai fait une VAN pour l’évaluation d’un projet futur, sans l’inflation. Maintenant, je dois refaire la même VAN mais avec un taux d’inflation de 5% pour comparer l’effet de l’inflation sur le projet. Pouvez-vous me donner un exemple de comment je dois m’y prendre?

                  • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                    Nathalie,

                    Est-ce de l’inflation ou de la croissance? La question est importante!

                    En effet, on va généralement dire qu’une prévision de flux de trésorerie tient compte de l’inflation puisque le taux d’actualisation tient compte, lui aussi, de l’inflation. Si vos flux sont en dollars réels (sans inflation), il fait actualiser avec un taux d’actualisation duquel l’inflation est enlevé.

                    Si vous parlez de croissance, vous devez alors refaire vos flux de trésorerie en appliquant vos taux de croissance sur les éléments affectés par cette croissance (revenus, coût des ventes, salaires, frais généraux, …?). Ensuite, vous actualisez.

                    Francis

                  • reply Ayadi ,

                    slt à tous
                    Comment calculer la VANj pour etudier le taux du risque d’un projet

                    • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                      La VAN est un indicateur de création de valeur, pas de mesure du risque comme tel. ON va quand même qu’une VAN négative (ou pratiquement nulle) ne crée pas de valeur, donc que le projet n’est pas viable financièrement.

                    • reply YOUNES ,

                      QUELLES SONT LES SIGNIFICATIONS PRATIQUES DE LA van ET le TRI

                      • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                        VAN = Création de valeur
                        TRI = taux de rendement qui, si utilisé pour le calcul de la VAN, la ramènerait à zéro. Donc, le tri est un important indicateur de rentabilité de projet.

                      • reply Phil ,

                        Est-ce normal que lorsque je calcule une VAN dans excel avec un taux de 2% j’obtient un résultat négatif de 100K% et qu’ensuite si je prends un taux de 4% et j’obtient un résultat négatif moindre à 75K$ ?

                        J’ai de la difficulté à comprendre pourquoi ma VAN est moins élevé si mon taux est plus élevé, ce ne devrait pas être le contraire ?

                        Merci d’avance !

                        • reply Francis Paquet, M.Sc., ing., EEE ,

                          Phil,

                          Cela dépend de vos prévisions de flux de trésorerie. Quand on augmente le taux d’actualisation, la VAN devrait diminuer. Ce comportement est typique d’une situation de projets où les flux de trésorerie sont négatifs au début et positifs à la fin. Je ne peux conclure, dans votre cas, sans voir les flux de trésorerie.

                          Francis

                        Leave a comment


                        • *