Visualisations de données : Les opportunités manquées par La Presse + (6 de 30)

Publié le 29 décembre 2020
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Visualisation de données salaire horaire

Visualisations de données : Les opportunités manquées par La Presse + (6 de 30)

Si vous suivez ce blogue depuis quelques temps, vous savez que j’ai démarré une série d’articles qui porte sur la critique et l’amélioration de données présentées par La Presse +. Je m’étais ainsi engagée à partager avec vous une trentaine de propositions d’améliorations (ou makeovers si vous préférez) et j’ai toujours l’intention de livrer la marchandise. Je vous expliquais d’ailleurs que, si vous suivez ma formation Créer des visualisations de données percutantes, vous serez invité, pendant un des ateliers, à évaluer la qualité d’une visualisation de données tirée de La Presse + et à proposer une solution alternative. C’est d’ailleurs ce qui m’a inspiré cette série d’articles.

 

Autres articles de la même série sur les visualisations de données

Voici les autres articles publiés jusqu’à maintenant, dans le cadre de cette série :

 

Confidence de Francis Vailles de La Presse + sur les visualisations

Hier, dans La Presse +,  je suis tombée sur un article de Francis Vailles, L’amour des chiffres, qui commence comme suit :

D’ordinaire, les gens n’aiment pas beaucoup les chiffres. Enfin, une majorité de gens a une relation plutôt difficile avec les chiffres.

Ce constat m’oblige à astiquer mes chroniques qui sont chiffrées, à les illustrer avec des graphiques, à les vulgariser, tout en conservant l’essentiel, compte tenu de la grande qualité de notre lectorat.

Or, cette année, la COVID-19 a rendu les lecteurs fous de statistiques. Plus que jamais, ils ont été nombreux à s’intéresser aux chiffres, à tenter de les comprendre pour prédire les semaines à venir, pour juger des risques de décès, pour estimer la fin de la première vague.

J’ai produit une dizaine de chroniques sur divers angles chiffrés de la pandémie, et chaque fois, le taux de lecture a atteint des sommets. Souvent, des lecteurs commentaient, louangeaient ou démolissaient mes chroniques en me transmettant leurs propres tableaux et analyses sur Excel, par exemple, du jamais-vu. Chaque fois, je restais ébahi devant la qualité de ce qui m’était transmis.

Francis Vailles

 

Mes réflexions suite à cet article

Je n’ai pas pu m’empêcher de me demander si mes lecteurs et mes apprenants étaient du nombre de personnes qui ont communiqué avec Francis Vailles. Surtout que dans mon dernier article, je proposais justement une amélioration de visualisation de données portant sur la COVID-19! Vous aurais-je incités à remettre en question les visualisations de données qui vous sont proposées par les médias et plus précisément celles de La Presse +? Ou peut-être qu’il y a simplement de plus en plus d’adeptes de la visualiation de données au Québec ? Il faut dire que la COVID-19 nous en a fournies tout un lot! Des créatives, des étonnantes, des alarmantes et d’autres un peu confuses. J’aime quand même penser que je vous ai influencés, un tant soit peu. 🙂

 

Amélioration des visualisations de données à La Presse +

Je suis aussi obligée d’admettre que depuis le début de cette série d’articles, les visualisations de données de La Presse + se sont largement améliorées. Est-ce un hasard ? J’ai donc moins d’options qui s’offrent à moi pour la critique mais comme cette série d’articles ne porte pas spécifiquement sur l’actualité mais plutôt sur les façons de mieux faire parler ses données, je me permets de piger parmi d’anciennes données présentées par La Presse +, notamment celles que je demande de critiquer et d’améliorer dans ma formaton Créer des visualisations de données percutantes.

 

Vous souhaitez développer vos compétences en visualisation, que ce soit de façon générale ou plus pointue avec Excel et/ou Power BI ? Jetez un œil à nos formations en Visualisation de données.

 

Analyse de la progression du salaire minimum

Dans cet article, je vais me pencher sur une présentation de données d’Ariane Krol portant sur le salaire minimum en Ontario. Elle y présente un tableau où l’on peut voir que l’Ontario a progressé plus rapidement que le Québec vers un salaire horaire minimum de 15$, entre 2017 et 2019.  Voici le tableau en question :

Visualisations de la progression du salaire horaire Ontario vs Québec

 

Commentaires sur ce tableau de données

Il est rare que la présentation de données en tableau soit très convaincante puisqu’elle demande généralement au lecteur de faire des efforts pour analyser l’information et tirer ses propres conclusions. Donc, à moins de symboles visuels clairs et forts, comme de la mise en forme conditionnelle, par exemple, les tableaux sont souvent moins bien compris par les lecteurs.

 

Notre proposition de visualisation de données

Dans un cas où il y a si peu de données, je propose de comparer les données temporelles avec un simple graphique en lignes et de le dépouiller au maximum. Je crois qu’il devient important de faire ressortir la progression de l’Ontario vs le Québec. On aurait pu aussi choisir d’exclure l’année du centre, pour avoir un graphique en pente. Quant aux pourcentages, on peut afficher les pourcentages annuels, mais ceci emcombrerait considrérablement le graphique. Je propose donc d’afficher les pourcentages de progression entre 2017 et de 2019 et de laisser le soin au lecteur d’apprécier visuellement la pente de la progression entre 2017 et 2018 puis entre 2018 et 2019. Il ne faut jamais oublier que l’usage des couleurs permet aussi au lecteur de saisir l’information transmise plus aisément. Ici, j’ai donc volontairement choisi le bleu pour le Québec et le rouge pour l’Ontario et j’ai mis la série de données de l’Alberta en gris pâle.

Visualisation de données salaire horaire

 

Cette visualisation de données est plus que simple. Son principal avantage, c’est quelle présente l’information de façon à ce que tous les lecteurs comprenennt aisément le “même” message. On voit très bien où chaque province se situe, son point de départ et sa progression en 3 ans.

 


Fichier d’accompagnement VIP à télécharger

Pour télécharger le fichier utilisé dans ce tutoriel, devenez membre VIP du CFO masqué.

 

Formation complémentaire

Pour améliorer vos compétences en visualisation de données, nous vous recommandons notre formation Créer des visualisations de données percutantes.

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi cette formation :

Le CFO masqué - Commentaires formation - Créer des visualisations de données percutantes

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top