Steve Jobs a sauvé ma génération

Publié le 06 octobre 2011
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Steve Jobs

Steve Jobs a sauvé ma génération

Je suis de la génération X, cette génération que l’on dit perdue… la génération des boss boys qui ont dû ramasser le fouilli une fois la fête des Baby Boomers terminée.

Pendant longtemps, j’ai cru que j’étais née à la mauvaise époque… J’avais le sentiment qu’à part les guerres et les crises économiques, le monde n’avait rien à offrir à ma génération.

J’étais déçue d’être née juste un peu trop tard pour goûter aux Années Folles et juste un peu trop tôt pour bénéficier du sentiment d’urgence collectif de la génération Y.

Je me suis longtemps demandé ce qui marquerait ma génération. Le droit de vote avait été accordé aux femmes et le premier homme avait déjà marché sur la lune… Que nous restait-il? À quoi associerions-nous notre génération plus tard?

J’étais bel et bien née avec les premiers ordinateurs personnels mais ces engins peu puissants représentaient très peu d’intérêt. Je ne réalisais pas encore que nous étions à l’aube d’une explosion technologique, qui allait prendre réellement son envol dans les années 2000.

Ma génération n’avait peut-être pas connu Graham Bell mais elle allait connaître Steve Jobs de son vivant. Elle apprendrait à manier le Ipod, le Iphone et toutes ces applications plus intriguantes les unes que les autres. Elle allait s’intéresser à ce phénomène et l’embrasser, parce que c’était celui qui allait la définir en quelque sorte. En tous cas, c’est ce qui allait ME définir et ça me satisfaisait.

Désormais fascinée par tout ce que la technologie peut nous offrir, je réalise que je ne pourrais pas exécuter mon travail sans tous ces outils mis à ma disposition. J’aime m’arrêter pour penser qu’un jour dans l’histoire, au lieu d’utiliser Excel, nos ancêtres utilisaient des bouliers pour effectuer des calculs.

Alors aux grands hommes derrière ces inventions technologiques renversantes, je lève mon chapeau et je salue bien bas Steve Jobs, le plus ingénieux d’entre eux.

 

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

12 réflexions sur “Steve Jobs a sauvé ma génération”

  1. 1) M Steve Job n’a pas inventé grand chose, ni l’ordinateur, ni la tablette, ni le téléphone. Il était surtout un as du marketing
    2) s’il a sauvé votre génération, comme vous dite (c’est aussi la mienne) c’est au prix des générations futures : 5 i phone sortie en 5 ans, dont laplus grande partie n’est pas recyclable…
    3) Les technologies d’applei empêchent l’utilisation de l’open source et le partage de fichier. Elle inclu la transmission de données confidentielles à l’insu des utilisateurs. c’est loin d’être la chouette communauté vantée par apple dans ses spots publicitaires.

    vous avez le droit d’etre un adepte de ce monsieur, ou de vanter les mérites de la technologie, dont apple n’est qu’un acteur parmi d’autre. mais de grâce, ne sacraliser pas un objet qui coute tant à la planète, et ne faite pas de cet homme, super-marketeur, un dieu.

    merci.

    1. @Lebrun

      Merci pour votre commentaire.

      Je suis d’accord avec vous sur le volet environnemental. Je ne crois pas qu’on puisse rendre un seul homme ou une seule compagnie responsable des désastres écologiques mais il est certain que Apple devra se soucier de cet aspect dans le développement futur de ses produits. Je le souhaite vivement.

      Quant à la fonction réelle de Steve Jobs, il était effectivement un as du marketing comme vous dites, mais il était surtout un grand rêveur et possédait un esprit novateur hors du commun qui a rendu la technologie accessible à l’ensemble du grand public. C’est à mon avis ce qui le caractérisait surtout.

      Pour ce qui est de la transmission de données confidentielles, je ne sais rien de précis sur la situation que vous décrivez mais je sais que du moment que l’on navigue en ligne, plus rien n’est confidentiel. Steve Jobs n’est pas le grand responsable de cette lacune.

      C’est le principe même de l’évolution que de faire des erreurs, de recommencer et de recommencer mieux. Je préfère vénérer les innovateurs en espérant qu’ils s’amélioreront sur certaines facettes que de les condamner sur le champs et freiner l’évolution.

      Il n’est donc pas un dieu pour moi, rassurez-vous, mais il est assurément celui qui aura marqué ma génération et qui aura réussi à changer le mode de vie chez plusieurs, ce qui est, à mon avis, tout à fait remarquable.

      Sophie

  2. Certe Steve Jobs a été un atout important ces dernières 35 années.Mais de là à presque l`idolâtrer stop! Vous êtes devant la forêt et vous voyez seulement l`arbre qui est devant vous. Mais que faites -vous des générations avant vous et avant Steve Jobs!!! Je suis un travailleur autonome et en plus un baby boomer qui a travaillé toute sa vie pour améliorer sa condition de vie ainsi que celle de mes trois enfants et mes petits enfants! Alors jeune homme avant de traiter de fouilli et de fêtards la génération qui vous a précédée, tournez votre langue 7 fois avant de parler et haussez d`un grade votre sens critique. Avant Steve Jobs les gens s`expliquaient face à face et défendaient leur point de vue avec respect!! Yvon Beaulé

    1. @Yvon Beaulé

      1 -Je respecte votre opinion M. Beaulé. Sincèrement.
      2 – Je ne suis pas un jeune homme, je suis une jeune femme (il vous faut regarder derrière la forêt!)
      3 – Ce que je dit clairement dans mon billet, c’est que ce sont des hommes comme Steve Jobs et ceux qui ont fait avancé la technologie à la même époque qui auront réussi à faire naître en moi une passion pour la technologie… et des passions, ça peut sauver des vies…
      4 – Si Steve Jobs aura été un homme d’affaires inspirant pour moi (et pour une grande partie de la population quand même), je ne peux que lui rendre hommage
      5 – Ce billet ne portait pas sur les Baby Boomers, mais sur la technologie et sur l’apport de Steve Jobs à la technologie
      6 – Je n’ai pointé qu’une seule caractéristique de la génération des Baby Boomers, je n’ai pas fait l’étude complète du comportement de cette génération (et de tout ce que cette génération aura notamment apporté de positif à ma génération), ce n’était pas le sujet de ce billet…
      7 – Je ne vous connais pas et je ne vous ai jamais traité personnellement de fêtard ou d’irresponsable, j’ai utilisé une allégorie pour décrire le changement de climat général qui a surplombé ma génération (il faut regarder derrière les mots comme derrière les forêts!)
      8 – Je ne doute pas que vous ayez travaillé toute votre vie pour améliorer votre condition et celle de vos enfants et sincèrement, je ne vois pas le lien avec mon billet…

  3. Bonjour Sophie,

    Un jour, un homme de votre génération m’a dit qu’une des raisons principales de ne pas avoir d’emploi était principalement dû au fait que “ma” génération (en fait, je suis à peu près à la frontière des X et des Y) maîtrisait l’informatique et pas “la sienne”.

    Or, vers la fin des années 1990, les ordinateurs étaient selon moi déjà très facile d’utilisation, notamment grâce à l’interface graphique commercialisée par Apple, puis rendue accessible à la masse avec Windows depuis 1995. Pourrait-on dire le contraire?

    Vous parlez de l’arrivée de la technologie des iPhone et des iPod comme une bouffée d’air frais pour votre génération “d’incultes” de l’informatique (je dis ça bien sûr pour reprendre le propos de l’homme de tout à l’heure et non vous insulter!).

    Croyez-vous que ces appareils ont tranché littéralement avec la relation entretenue avec les ordinateurs de la génération précédente?

    Félix

    1. Bonjour Félix,

      Merci pour votre commentaire.

      En fait, je ne crois pas que les Iphone et les Ipod soient à l’origine de tout mais j’ai le sentiment qu’ils sont venus démocratiser un peu la technologie. Il faut admettre que ces outils plutôt ludiques rendent les choses beaucoup plus faciles et amusantes.

      Cela dit, en ce qui me concerne, je ne peux pas attribuer particulièrement à Apple, à Steve Jobs ou aux Iphones/Ipod mon intérêt pour la technologie. Je pense que c’est l’ensemble de l’évolution technologique des dernières années qui me fascine. J’inclus l’arrivée du web 2.0 dans tout ça évidemment. Je suis fascinée à la fois par tout ce que nous pouvons désormais accomplir grâce à ces outils mais je suis aussi fascinée par les changements de moeurs. Rien n’est plus difficile que de modifier des comportements humains et quand des hommes d’affaires comme Steve Jobs introduisent de nouveaux produits hautement technologiques qui deviennent rapidement acceptés et utilisés par la population, cela me fascine.

      En somme, le crois que le Iphone/Ipod a simplement visé plus justement les besoins/désirs de la population, ce qui a facilité ensuite l’ouverture d’esprit pour d’autres innovations et c’est comme cela je crois, que l’on évolue comme société, pour le meilleur ou pour le pire…

      Sophie

  4. —J’aime m’arrêter pour penser qu’un jour dans l’histoire, au lieu d’utiliser Excel, nos ancêtres utilisaient des bouliers pour effectuer des calculs.—

    Je savais pas que Jobs avait inventé aussi les bouliers , et aussi Excel ?
    Trop fort ce Steve Jobs 🙂

  5. Mourir d’un cancer, c’est mourir d’une mort annoncée, des années de souffrances de lutte contre une maladie que rien n’arrête, ni les pleurs, ni les prières, ni l’amour… Condoléances pour les proches et la famillle de Steve Jobs. Maintenant ce qui est heureux dans cette triste nouvelle, c’est de voir que Steve JOBS, passionné et volontaire prouve que l’autodidactie est encore un rêve accessible. Car on les avait oublié, ces autodidactes depuis la révolution électrique (André-Marie AMPERE, Humphry Davy, Michel Fraday, James Maxwell, Zénobe GRAMME, Rhumkorff, Thomas Edison, Nicolas Tesla), aéronautique (frères Wright, Alberto Santos Dumont, Gabriel Voisin), automobile (Louis Renault) et dans d’autres domaines Champollion, Darwin, Léonard de Vinci… Voilà qu’ils ressurgissent à présent dans la révolution des nouvelles technologies numériques pour mener le bal de la science et du progrès industriel. Steve JOBS est donc a élevé au rang des grands génies. Chapeau bas, bravo et respect a cet autodidacte devenu batisseur.

  6. Un titre plus précis serait donc “Steve Jobs m’a sauvé !” ou “Steve Jobs m’a sauver”, comme tu veux 😉

    Malheureusement, même si je suis moi-même un fou passionné de techno, je pense que je le dois plus à des marques comme Amstrad, Atari ou Commodore qu’à Apple ou Microsoft… Surtout un problème générationnel, certes ! Mais quoi qu’il en soit, dire que ces passions ont sauvé une génération me paraît quelque peu surestimer leur influence.

    A ce que je constate, on n’est quand même très loin d’être sorti de l’auberge quand aux problèmes qui se profilent à l’horizon… 😉

  7. Bravo Sophie pour ce billet!

    Vous mettez de l’avant le côté innovateur et autodidacte de Steve Jobs.

    C’est un bel hommage que vous lui rendez comme, un jour, nous en rendrons invariablement un autre à Bill Gates le jour de sa mort ou à tout autre personne ayant été une pionnière ou un pionnier dans son domaine.

    Je me permets de donner l’exemple de Oprah Winfrey. Je ne suis pas une fan d’elle, pourtant, je sais qu’elle a été la première femme afro-américaine à avoir son talk-show, qu’elle innove toujours et a fait beaucoup pour la communauté en général…

    Je pourrais vous en nommer plusieurs autres encore, mais je crois que ça a déjà été fait.

    En ce qui concerne les commentaires négatifs, je ne les comprends pas…

    Dans ce billet, vous exprimez vos sentiments, vos émotions en regard de Steve Jobs.

    Certes, ce ne sont pas tous les gens qui partagerons vos sentiments à son égard, mais qui peut se permettre de nier que ce que vous ressentez est réel?!

    Personne à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top