3 raisons d’élaborer des prévisions financières

Publié le 08 octobre 2012
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

3 raisons d’élaborer des prévisions financières

Il y a quelques jours, je suis tombée sur l’article Understanding and Using Forecasting sur le site Entrepreneur. Bien que je puisse penser à une multitude d’arguments allant en faveur d’élaborer des prévisions financières en entreprise, cet article résume bien 3 des principales raisons. Je vous les cite et les commente ci-dessous.

 

Élaborer des prévisions financières

 

3 RAISONS D’ÉLABORER DES PRÉVISIONS FINANCIÈRES

 

1 – Améliorer ses chances d’atteindre ses objectifs

 

Ce n’est pas la première fois que j’en parle sur ce blogue, mais lorsqu’on élaborer des prévisions financières et notamment lorsque l’on conçoit un modèle financier à cette fin, l’exercice que l’on fait est de convertir le modèle d’affaires de l’entreprise en termes mathématiques et financiers. On attache ainsi toutes les variables du modèle d’affaires ensemble et cela nous permet notamment de mieux comprendre les interrelations entre les variables de ce modèle et nous pouvons ainsi identifier les variables les plus influentes.

 

Parallèlement, une entreprise pourra utiliser son modèle financier pour comprendre quelle stratégie lui permettra d’atteindre ses objectifs, augmentant ainsi d’autant ses chances de les atteindre. De plus, si l’entreprise réalise cette étape sérieusement, elle sera plus consciente des autres stratégies possibles dans l’éventualité où ses plans ne se dérouleraient pas comme prévu. Elle pourra ainsi réagir plus rapidement et plus efficacement.

 

Vous aimeriez créer des états financiers prévisionnels complets et dynamiques dans Excel, capables de se moduler à vos hypothèses, afin d’éclairer vos décisions d’affaires ? Apprenez les meilleures pratiques avec nos formations en modélisation financière.

 

2 – Réagir plus efficacement aux imprévus

 

Tel que décrit au point précédent, l’élaboration d’un modèle de prévisions financières permettra de réagir plus efficacement aux imprévus, simplement grâce à la phase de planification du modèle qui nécessitera une certaine réflexion des gestionnaires sur leur modèle d’affaires et une meilleure compréhension des variables les plus influentes.

 

Par surcroît, les prévisions financières (surtout dans un cadre d’exercice budgétaire) deviendront comme une liste de cibles à atteindre. L’utilisation d’un outil de contrôle, comme un tableau de bord par exemple, permettra ensuite de faire ressortir rapidement les écarts avec ce qui avait été prévu initialement. Ainsi l’entreprise sera en mesure de réagir plus promptement pour enrayer les situations problématiques.

 

3 – Éviter de faire faillite!

 

La cause la plus fréquente des faillites d’entreprises est la mauvaise gestion des cash flows. Étonnamment, de nombreux gestionnaires d’entreprise élaborent des prévisions financières strictement d’un point de vue “État des résultats”, en mettant totalement de côté l’aspect cash flow. C’est une grave erreur.

 

Rappelez-vous qu’une entreprise peut être en forte croissance, connaître des ventes fulgurantes et devoir néanmoins fermer ses portes à cause d’une mauvaise gestion et/ou mauvaise prévision de ses cash flows. Il est donc impératif de monitorer ses cash flows de très près.

 

L’article suivant pourrait vous intéresser: FREE CASH FLOW: POURQUOI C’EST IMPORTANT?

 


Formation complémentaire

Pour une introduction aux principes de base et aux meilleures pratiques d’affaires en modélisation financière dans Excel et vous familiariser avec les fonctions et les fonctionnalités qui permettent de faire des prévisions financières, des analyses de sensibilité et des analyses de scénarios, suivez notre formation Excel – Modélisation financière niveau 1.

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi la formation Excel – Modélisation financière niveau 1 :

Le CFO masqué - Commentaires d'apprenants ayant suivi la formation : Excel - Modélisation financière - Niveau 1
CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to Top