Modélisation financière: Cas de figure no.1

Publié le 04 mai 2011
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

Modélisation financière: Cas de figure no.1

Dans l’article suivant, nous allons explorer comment un modèle financier pourrait supporter la décision d’une entreprise de se lancer dans un projet d’acquisition d’entreprises pour consolider son marché plutôt que de croître de façon organique et espérer ainsi prendre les devants sur la concurrence.

 

THINK BIG!

 Contexte 

  • Votre entreprise opère au Québec seulement, où elle est le chef de file dans son domaine d’activités
  • Vous avez beaucoup d’ambition pour votre entreprise et vos actionnaires en ont encore plus!
  • Ils souhaitent que votre entreprise devienne le chef de fil pancanadien dans son domaine d’activités
  • Décision à prendre : développer le marché canadien en ouvrant de nouveaux bureaux et en faisant ensuite des campagnes de promotion soutenues ou faire l’acquisition de compétiteurs dans d’autres provinces canadiennes (croissance organique vs croissance par acquisitions)

 

 

Que contiendra le modèle sous-jacent? 

  • Un aperçu des territoires importants à couvrir
  • Pour chaque territoire, l’identification de variables clés : population, superficie, concurrents, etc.
  • Pour chaque concurrent, l’identification de facteurs clés : chiffre d’affaires, nombre de clients, territoire couvert, coût d’acquisition potentiel, etc.
  • Un aperçu des coûts requis pour l’ouverture d’un nouveau bureau et un aperçu des paramètres à rencontrer.
    • Par exemple, on pourrait déterminer qu’un bureau sera requis lorsque l’équipe de vente sur le territoire en question sera composée de 5 vendeurs minimum. Il faudrait alors déterminer combien de ventes effectue un vendeur moyen et à combien s’élève les ventes potentielles dans chaque territoire. Par la suite, on calculerait le nombre de vendeurs requis par territoire et par conséquent, le nombre de bureaux à ouvrir. Il faudrait que le modèle soit assez souple pour permettre de regrouper plusieurs territoires dans un même bureau par exemple.
    • Estimation des investissements marketing requis
      • Par exemple, si le territoire ciblé est vierge, on pourrait prévoir une phase où l’on offrira les services de l’entreprise gratuitement et ensuite, lorsque l’empreinte de l’entreprise sera plus importante sur le territoire, investir des sommes régulières dans le marketing
      • Dans ce cas, il faudrait prévoir une règle pour le déploiement des investissements marketing dans le temps. Par exemple, on pourrait dire que lorsque l’entreprise a offert X gratuités sur un territoire, elle commence à investir une somme régulière en marketing
      • L’important, c’est de pouvoir jouer avec les paramètres pour voir les impacts sur les prévisions financières de l’entreprise
    • Bouton (ON/OFF) pour chaque territoire vous permettant d’intégrer ou non le dit territoire dans votre modèle consolidé et de choisir de développer le territoire par vous-mêmes ou de faire l’acquisition d’un compétiteur

 

En modélisation financière, on ne cherche pas à obtenir des prévisions précises, on cherche plutôt à définir les paramètres financiers et opérationnels qui sous-tendent ces résultats et à comprendre les interrelations entre eux. Cela nous permet de projeter les impacts de différents scénarios et de mieux envisager les opportunités comme les risques. En somme, on peut comprendre la conséquence de réduire ou d’augmenter une variable sous notre contrôle et agir ainsi concrètement sur les résultats. Pour les variables qui ne sont pas sous notre contrôle, on cherchera probablement à se protéger des variations néfastes.

 

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser

Modélisation d’affaires: Cas de figure no.2
Modélisation d’affaires: Cas de figure no.3
Modélisation d’affaires: Cas de figure no.4
Qu’est-ce que la modélisation d’affaires? 

 

Formation complémentaire

Afin d’approfondir vos connaissances en modélisation financière dans Excel, nous vous recommandons notre formation Excel – Modélisation financière (niveau 1).

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi cette formation :

Jean-Philippe Provost
Écrit il y a 2 mois
Super formation !

Me permettra sans aucun doute de relevé la qualité de mes modélisations financières même si je modélise depuis plus de 10 ans.

Antoine Champagne
Écrit il y a 6 mois
Excellents outils

Des outils excellents pour bien organiser et rendre clair nos fichiers Excel. Je travaille à tous les jours avec excel et c'est bon de pouvoir bonifier et améliorer mon travail. Vraiment, Mme Marchand, vous êtes excellente; j'ai hâte à la formation suivante. Ça fait plaisir d'encourager une entreprise québécoise qui "excel" dans son domaine.

Paul Chainé
Écrit il y a 1 an
Vraiment très agréable à suivre

La narration et les explications se font avec un débit qui laisse le temps de voir et comprendre ce qui est expliqué, dans un style amical et décontracté, la simplicité des exercices est très appréciée ce qui fait qu'on les fait et c'est justement ce qui nous permet d'assimiler la matière.

Mélanie Hébert
Écrit il y a 2 ans
Très utile

J'aime que nous avons des excel que nous pouvons revoir par la suite j'aime que la formation soit faite avec des sections définies et claires et que chaque sujet ait son propre document de présentation ce qui permet de le consulter facilement au besoin

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top