Power Pivot: Leçon de DAX no.1 (fonctions X)

Publié le 26 août 2015
par Sophie Marchand M.Sc.
SUMX DAX

Tout comme Excel, Power Pivot vous permet d’Ă©crire vos propres fonctions. Le langage sous-jacent se nomme DAX pour Data Analysis Expression et il est directement inspirĂ© d’Excel. Cet article vise Ă  vous expliquer plus en dĂ©tails comment utiliser les fonctions itĂ©ratives en DAX, qui se terminent par un X.

 

OĂč trouver les fonctions DAX ?

Si vous souhaitez avoir un aperçu de l’ensemble des fonctions DAX existantes, vous pouvez ouvrir une fenĂȘtre Power Pivot et cliquer sur le symble fx dans votre barre de formules.

Fonctions DAX Fx

 

Comme dans Excel, Power Pivot regroupe ses fonctions en différentes catégories. Ceci peut vous aider à trouver ce que vous cherchez.

Catégories fonctions Dax

 

Pour connaĂźtre les meilleures pratiques d’affaires en rĂ©daction de fonctions DAX, je vous invite Ă  relire l’article Power BI: Meilleures pratiques d’affaires avec Power Pivot.

 

Colonnes vs champs calculés (ou mesures)

En DAX, vous pouvez crĂ©er des colonnes calculĂ©es ou des champs calculĂ©s, plus communĂ©ment appelĂ©s, mesures. Les colonnes calculĂ©es sont Ă©valuĂ©es par ligne alors que les mesures sont Ă©valuĂ©es par cellule (dans Excel) donc elles dĂ©pendent du contexte d’Ă©valuation (des filtres, des segments (slicers), etc.). Une mesure doit ĂȘtre Ă©valuĂ©e plusieurs fois (pour Ă©valuer tous les contextes) contrairement Ă  une colonne calculĂ©e, qui n’est Ă©valuĂ©e qu’une seule fois.Le rĂ©sultat d’une mesure, contrairement Ă  une colonne calculĂ©e, n’est jamais sauvegardĂ©. Pour comprendre la diffĂ©rence entre une colonne et un champ calculĂ©, je vous invite Ă  relire l’article PowerPivot: Colonnes et champs calculĂ©s en DAX.

 

Mesures explicites vs mesures implicites

Dans Power Pivot, vous pouvez faire l’usage de mesures implicites (crĂ©Ă©es par dĂ©faut) ou de mesures explicites. L’article suivant vous explique pourquoi il est prĂ©fĂ©rable d’utiliser les mesures explicites, mĂȘme dans le cas oĂč une mesure implicite existe dĂ©jĂ  dans votre modĂšle de donnĂ©es: Power Pivot: Mesures explicites vs mesures implicites.

 

Fonctions itératives en DAX, se terminant par un X

DAX permet d’utiliser les fonctions d’agrĂ©gation d’Excel comme SUM, AVERAGE, MIN, MAX, COUNT, STDEV.P, STEDEV.S, VAR.P, VAR.S, mais ces fonctions ne font rĂ©fĂ©rence qu’Ă  une colonne. Donc, DAX a ajoutĂ© de nouvelles fonctions (munies d’un X Ă  la fin), pour permettre de faire des agrĂ©gations sur n’importe quelle expression d’une table de donnĂ©es. Il s’agit de fonctions que l’on dit itĂ©ratives.

 

Vous avez des sources de donnĂ©es volumineuses Ă  rassembler et analyser dans Excel ? Apprenez Ă  automatiser tout le processus d’importation, de transformation et de modĂ©lisation  des donnĂ©es avec nos formations sur Power Query et Power Pivot dans Excel.

 

Exemple d’usage d’une fonction itĂ©rative se terminant par X en DAX

  • Fonction : SUMX (Table, Expression)
  • Table: Table sur laquelle on veut opĂ©rer l’agrĂ©tation
  • Expression: Expression Ă  ĂȘtre agrĂ©gĂ©e
  • Exemple: SUMX(FactSales, [UnitPrice] * [SalesQuantity])

 

Quelques exemples de fonctions itératives en DAX

Les exemples suivants sont basés sur le modÚle de données ci-bas:

ModÚle de données Power Pivot

 

Fonction itérative SUMX avec la fonction RELATEDTABLE

Voici un exemple de l’usage de la fonction SUMX avec une fonction RELATEDTABLE. D’abord, il faut savoir que la fonction RELATEDTABLE va chercher les ventes correspondantes (par ligne donc ici par catĂ©gorie) dans la table de ventes. Nous utilisons ensuite la fonction SUMX dans une colonne calculĂ©e, qui  permet de trouver la somme de ces ventes. Nous aurions pu utiliser Ă©galement la fonction AVERAGEX par exemple, pour ramener la moyenne des ventes par catĂ©gorie.

 

Explications

  • Fonction : SUMX (Table, Expression), i.e. une fonction qui fait la somme
  • Table: RELATEDTABLE(Ventes), i.e. la table Ventes du modĂšle de donnĂ©es
  • Expression: Ventes[Ventes], i.e. la colonne [Ventes] de la table Ventes

SUMX DAX

 

Fonction itérative AVERAGEX avec la fonction FILTER

Les deux exemples suivants sont basés sur la table de ventes de notre modÚle de données, qui comprend les colonnes suivantes:

Table Ventes

 

Dans l’exemple suivant, nous crĂ©ons une mesure qui sert Ă  trouver la moyenne des ventes de produits dont le coĂ»t unitaire est supĂ©rieur Ă  1000$. Nous utilisons la fonction AVERAGEX, avec une fonction FILTER, qui permet d’effectuer un filtre dans notre expression.

 

Explications

  • Fonction : AVERAGEX (Table, Expression), i.e. une fonction qui fait la moyenne
  • Table: FILTER(Ventes,[CoĂ»t unitaire]>1000), i.e. une table qui ne comprend que les donnĂ©es de ventes de la table Ventes dont les coĂ»ts unitaires sont supĂ©rieurs Ă  1000
  • Expression: [Ventes], i.e. la colonne [Ventes] de la table Ventes (nous n’avons pas Ă  Ă©crire le nom de la table puisque nous sommes dĂ©jĂ  dans la table Ventes)

Dax AverageX

 

Fonction itérative SUMX avec la fonction FILTER

Dans le prochain exemple, nous crĂ©ons une mesure qui fait la somme des ventes en ligne, qui se trouve Ă  ĂȘtre le canal #1 dans notre modĂšle de donnĂ©es.

 

Explications

  • Fonction : SUMX (Table, Expression), i.e. une fonction qui fait la somme
  • Table: FILTER(Ventes,Ventes[# canal]=1), i.e. une table qui ne comprend que les donnĂ©es de ventes de la table Ventes dont le #canal est 1
  • Expression: Ventes[Ventes], i.e. la colonne [Ventes] de la table Ventes

Sumx DAX Filter

 

Voyez le tout en action dans ce tutoriel

đŸŽžïž Abonnez-vous Ă  notre chaĂźne YouTube

Bon visionnement !

 

Power Pivot: Leçons de DAX: Suite

Power Pivot: Leçon de DAX no.2 (RELATED)

Power Pivot: Leçon de DAX no.3 (COUNTROWS)

Power Pivot: Leçon de DAX no.4 (FILTER/DISTINCT)

Power Pivot: Leçon de DAX no.5 (CALCULATE)

Power Pivot: Leçon de DAX no.6 (ALL)

Power Pivot: Leçon de DAX no.7 (ALLEXCEPT)

Power Pivot: Leçon de DAX no.8 (ALLSELECTED)

 

Et vous?

Avez-vous des questions concernant l’usage des fonctions X en DAX? Le cas Ă©chĂ©ant, utilisez la zone de commentaires ci-bas pour nous en faire part.

 


 

Fichier d’accompagnement VIP Ă  tĂ©lĂ©charger

Pour télécharger le fichier utilisé dans ce tutoriel, devenez membre VIP du CFO masqué.

 

Formation complémentaire

Pour une introduction au langage DAX, utilisé par Power Pivot et par Power BI Desktop, qui permet de créer des tableaux de bord flexibles et faciles à mettre à jour en plus de créer des visualisations de données évoluées et pertinentes, suivez la formation Introduction au langage DAX (Power BI et Power Pivot).

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi cette formation :

Le-CFO-masque_Commentaires-Introduction-langage-DAX

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masquĂ© est de dĂ©velopper les compĂ©tences techniques des analystes et des contrĂŽleurs de gestion en informatique dĂ©cisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiositĂ©, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur crĂ©ativitĂ©.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut