3 raisons d’avoir recours à un consultant externe

Publié le 13 juin 2011
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

3 raisons d’avoir recours à un consultant externe

Les consultants ont parfois mauvaise presse. Les gestionnaires croient souvent à tort que l’embauche de consultants est une dépense inutile et que l’argent devrait être utilisé à meilleur escient. S’il est vrai que certains consultants n’offrent pas toujours un très bon rapport qualité/prix, la plupart feront vraiment une différence remarquable pour votre entreprise et vous permettront de sauver de l’argent à moyen ou long terme.

.

  • D’abord, un consultant travaille avec un ensemble de clients, provenant souvent de divers secteurs d’activités et faisant face à diverses problématiques. Qui plus est, les entreprises l’embauchent souvent lorsqu’elles traversent une crise ou lorsqu’elles ne disposent pas de l’expertise nécessaire pour mener à bien un projet.  Le consultant est donc exposé à plus de situations complexes et variées qu’un employé permanent, ce qui contribue à augmenter son bagage de connaissance, sa créativité pour solutionner diverses problématiques et sa propension à bien gérer le stress.
    .
  • Ensuite, le consultant ne fait pas partie de l’entreprise et a donc une perspective nécessairement différente de celle de ses dirigeants et demeure impartial en tout temps. Ceci lui permet d’être novateur dans sa façon d’interpréter les résultats et dans sa façon de proposer des solutions.
    .
  • Finalement, on ne peut pas exclure le fait qu’un consultant possède une sécurité financière volatile, liée à sa capacité ou non de cumuler des contrats. Ceci le pousse souvent à offrir le meilleur de lui-même à ses clients, afin de les intéresser à renouveler leurs ententes avec lui. Ceci le pousse également à se perfectionner et à se trouver une spécialisation où il deviendra un expert.

.
Si vous êtes à la recherche d’un consultant externe en modélisation financière ou en développement d’outils de gestion, n’hésitez pas à nous écrire.

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

7 réflexions sur “3 raisons d’avoir recours à un consultant externe”

  1. Un article bien pertinent, auquel j’ajouterais que les consultants qui durent plus de quelques années partagent souvent ces caractéristiques utiles pour le client : ils sont souvent des passionnés de leur sujet, ils doivent être bons dans plusieurs aspects, ils sont curieux et aiment travailler à trouver des solutions pour leurs clients.

  2. “Le consultant ne fait pas partie de l’entreprise et a donc une perspective nécessairement différente de celle de ses dirigeants et demeure impartial en tout temps …. etc”.
    En effet.
    De plus, le consultant est étranger aux questions de partage de pouvoir au sein de l’entreprise cliente. Il n’est ni un supérieur hiérarchique des cadres et employés, ni un concurrent susceptible de prendre leur place.
    Même si son donneur d’ordre peut lui donner certaines instructions (le client est roi, dans certaines limites toutefois…), le consultant parle d’égal à égal avec son donneur d’ordre.
    Cette indépendance du consultant est un plus qui peut être déterminant pour la réussite de la mission. En tant que client, j’ai employé des consultants pour des missions que je considérais comme étant parfaitement dans mes compétences professionnelles. Mais pour des raisons d’efficacité du management humain, il a été plus efficient de faire intervenir une personne extérieure au système de l’entreprise. Bien évidemment, il s’agissait de vrais consultants (pas des intérimaires déguisés) avec une très solide expérience, à la fois technique et sur le plan du management des hommes.

  3. Ping : Pouvez-vous vous permettre de vous tromper? « Influide, gestion stratégique de l'information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top