Les bases d’un bon modèle financier

Publié le 15 juin 2011
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

Les bases d’un bon modèle financier

Voici une présentation sur les bases à maîtriser en ce qui concerne les modèles financiers.

..

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

4 réflexions sur “Les bases d’un bon modèle financier”

  1. Bonjour Sophie,

    Vous expliquez très simplement et clairement la distinction fondamentale entre variable indépendante et dépendante pour l’élaboration d’un modèle financier. Dans l’entreprise on parlera d’inputs (variables indépendantes) comme le prix de vente et d’outputs (variables dépendantes) comme le chiffres d’affaires. Beaucoup de gens ignorent cette distinction, mais c’est en ce qui me concerne fondamental.

    Dans votre métier comment formez vous et accompagnez vous l’utilisateur des outils ?

    Merci pour votre réponse

    Florian
    florian.carreras@neuf.fr

    1. Bonjour Florian,

      Merci pour votre commentaire.

      Votre question est très pertinente. Dans chacun de mes mandats, l’entreprise devient propriétaire de l’outil que je lui ai construit. Donc, dans un premier temps, lorsque j’élabore le modèle, je m’efforce de réfléchir à la protection et donc à la longévité de celui-ci. Je m’assure qu’un usager sans grande connaissance d’Excel ne pourra pas altérer le modèle. Dans un deuxième temps, je m’assure de documenter largement le modèle afin qu’il puisse facilement être utilisable par un nouvel usager (table des matières, dessin représentant la circulation de l’information dans le modèle, commentaires dans certaines cellules, etc.). Dans un troisième temps, je m’assure que le visuel du modèle vient en aide à l’utilisateur. J’essaie de garder une grande uniformité dans le modèle. Par exemple, les plages “d’inputs” auront toujours le même format dans tout le modèle. Finalement, je m’assure de valider mon modèle avec mes clients tout au long de la construction de celui-ci. De cette façon, les clients absorbent le modèle petit à petit. À la toute fin, je fais une démonstration finale devant le client et sur demande, je réalise une vidéo d’accompagnement. Bien sûr, je réponds à toute éventuelle demande.

      Je vous invite à consulter le billet suivant pour un exemple de modèle financier développé dans Excel: http://moncherwatson.wordpress.com/2011/12/01/modele-financier-excel/.

      En espérant que le tout ait répondu à votre question.

      Au plaisir,

      Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top