Les bases d’un bon modèle financier

Publié le 15 juin 2011
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP

Les bases d’un bon modèle financier

Qu’est-ce qu’un modèle financier ?

Un modèle financier est conçu pour représenter en termes mathématiques les relations entre les variables d’un problème financier et pour être utilisé afin de répondre à des questions du type « qu’adviendrait-il si? » ou pour faire des projections.

 

On retrouve 2 types de variables dans un modèle financier :

  • Indépendantes (inputs)
  • Dépendantes (outputs)

 

Les variables indépendantes (inputs)

L’utilisateur du modèle fournit les variables indépendantes. Elles ne sont pas calculées par le modèle. Il s’agit de variables que l’utilisateur change pour répondre à des questions du type « qu’adviendrait-il si? ».

 

Le CFO masqué - Bon modèle financier

 

 

Impact d’une variable sur une autre

Un modèle financier bien conçu permet notamment de mesurer l’impact du changement d’une variable indépendante donnée sur une variable dépendante donnée…

 

Le CFO masqué - Bon modèle financier

 

Vous aimeriez créer des états financiers prévisionnels complets et dynamiques dans Excel, capables de se moduler à vos hypothèses, afin d’éclairer vos décisions d’affaires ? Apprenez les meilleures pratiques avec nos formations en modélisation financière.

 

 

Génération de scénarios

…Mais l’utilité première d’un modèle financier bien conçu est de générer les résultats de plusieurs scénarios.

Note : Un scénario est un ensemble de valeurs que l’on attribue aux variables indépendantes d’un modèle.

 

Voici un exemple de scénario :

Vous créez un modèle financier pour connaître l’impact de l’acquisition d’une nouvelle machine sur les résultats de votre entreprise.

Vous devez d’abord vous attarder à fixer des valeurs pour les variables indépendantes suivantes :

  • Nombre d’unités produites par heure par la nouvelle machine
  • Prix de vente par unité produite
  • % d’efficacité de la machine (# unités non revendables / # unités revendables)
  • Nombre d’employés nécessaires pour faire fonctionner la machines
  • Coût de chacun des employés rattachés à la machine
  • Coût d’entretien de la machine
  • Etc.

 

Analyses de sensibilité

Pour certaines variables indépendantes, vous aurez des données assez justes. Pour d’autres, vous aurez recours à une étendue de possibilités que vous voudrez tester. Vous pourriez, par exemple, définir un ensemble de variables pessimistes, réalistes, et optimistes pour certaines variables indépendantes et observer leur impact sur les résultats de votre entreprise (marge brute, BAIIA, bénéfice net, etc.).

 

Le CFO masqué - Bon modèle financier

 

Dans le tableau de droite, lorsque A est à 70% de sa valeur initiale et que B est à 130% de sa valeur initiale, le bénéfice net de l’entreprise est de 453$.

 

 

Conclusion

Plusieurs analystes et gestionnaires créent des fichiers Excel qui capturent aussi certaines de ces relations et qui répondent en ce sens à certaines questions de type « qu’adviendrait-il si? ».

Mais comme ces fichiers ne sont pas créés à prime abord avec cet objectif en tête, ils ne capturent souvent pas autant d’interdépendance entre les variables et leur structure fait en sorte qu’il est difficile de répondre instantanément aux questions de type « qu’adviendrait-il si? » qu’on pourrait avoir besoin de se poser.

Par surcroît, ils ne peuvent souvent pas être utilisés non plus pour faire des projections détaillées et instantanées.

 


 

Formation complémentaire

Pour une introduction aux principes de base et aux meilleures pratiques d’affaires en modélisation financière dans Excel et vous familiariser avec les fonctions et les fonctionnalités qui permettent de faire des prévisions financières, des analyses de sensibilité et des analyses de scénarios, suivez notre formation Excel – Modélisation financière niveau 1.

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi la formation Excel – Modélisation financière niveau 1 :

Le CFO masqué - Commentaires formation - Excel - Modélisation financière (niveau 1)
CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

4 réflexions sur “Les bases d’un bon modèle financier”

  1. Bonjour Sophie,

    Vous expliquez très simplement et clairement la distinction fondamentale entre variable indépendante et dépendante pour l’élaboration d’un modèle financier. Dans l’entreprise on parlera d’inputs (variables indépendantes) comme le prix de vente et d’outputs (variables dépendantes) comme le chiffres d’affaires. Beaucoup de gens ignorent cette distinction, mais c’est en ce qui me concerne fondamental.

    Dans votre métier comment formez vous et accompagnez vous l’utilisateur des outils ?

    Merci pour votre réponse

    Florian
    florian.carreras@neuf.fr

    1. Bonjour Florian,

      Merci pour votre commentaire.

      Votre question est très pertinente. Dans chacun de mes mandats, l’entreprise devient propriétaire de l’outil que je lui ai construit. Donc, dans un premier temps, lorsque j’élabore le modèle, je m’efforce de réfléchir à la protection et donc à la longévité de celui-ci. Je m’assure qu’un usager sans grande connaissance d’Excel ne pourra pas altérer le modèle. Dans un deuxième temps, je m’assure de documenter largement le modèle afin qu’il puisse facilement être utilisable par un nouvel usager (table des matières, dessin représentant la circulation de l’information dans le modèle, commentaires dans certaines cellules, etc.). Dans un troisième temps, je m’assure que le visuel du modèle vient en aide à l’utilisateur. J’essaie de garder une grande uniformité dans le modèle. Par exemple, les plages “d’inputs” auront toujours le même format dans tout le modèle. Finalement, je m’assure de valider mon modèle avec mes clients tout au long de la construction de celui-ci. De cette façon, les clients absorbent le modèle petit à petit. À la toute fin, je fais une démonstration finale devant le client et sur demande, je réalise une vidéo d’accompagnement. Bien sûr, je réponds à toute éventuelle demande.

      Je vous invite à consulter le billet suivant pour un exemple de modèle financier développé dans Excel: http://lecfomasque.com/2011/12/01/modele-financier-excel/.

      En espérant que le tout ait répondu à votre question.

      Au plaisir,

      Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top