Informatique décisionnelle et maturité numérique

Publié le 18 octobre 2021
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Maturité numérique

Informatique décisionnelle et maturité numérique

De plus en plus d’entreprises s’intéressent aux solutions basées sur l’intelligence artificielle afin de mieux exploiter leurs données. Il est effectivement difficile de ne pas s’y intéresser, quand on voit jusqu’où ces solutions peuvent aller. Toutefois, ce que j’observe personnellement sur le marché, c’est que peu d’entreprises ont encore une maturité numérique suffisante pour passer à cette étape. Et en matière d’intelligence artificielle, je crois qu’il est important, plus que jamais, de ne pas brûler d’étapes. Et avant toute chose, il faudra avoir un accès simple aux donnés clés et avoir une compréhension approfondie de ces données avant de les confier à des algorithmes. Certes, la pandémie aura accéléré la transformation numérique des entreprises mais plusieurs encore ne sont qu’aux balbutiments de cette transformation. Cet article vise à vous expliquer en quoi consiste l’infomatique décisionnelle et comment votre entreprise peut s’assurer d’acquérir une base solide en la matière, avant de s’embourber.

 

L’informatique décisionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Selon Wikipedia, voici la définition de l”informatique décisionnelle (business intelligence) :

L’informatique décisionnelle (en anglais business intelligence (BI)1 ou decision support system (DSS)) est l’informatique à l’usage des décideurs et des dirigeants d’entreprises. Elle désigne les moyens, les outils et les méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données, matérielles ou immatérielles, d’une entreprise en vue d’offrir une aide à la décision et de permettre à un décideur d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée.

En somme, l’informatique décisionnelle permet aux gestionnaires de prendre des décisions éclairées basées sur leurs données. Et si toutes les entreprises ont de multiples données, qui résident dans de multiples systèmes, rares sont celles qui réussissent à avoir une vision d’ensemble précise. Et parmi celles qui ont réussi le défi d’atteindre cette vision d’ensemble, rares sont celles qui savent ensuite bien exploiter ces données afin d’en tirer des conclusions qui améliorent réellement et significativement la prise de décision.

 

À quel niveau de maturité numérique se trouve mon entreprise?

Toujours selon Wikipedia, il existe 5 stades de maturité numérique en entreprise :

  • Amorçage : quelques opérations commencent une transition au numérique
  • Stade émergent : toutes les opérations commencent à intégrer le numérique au quotidien
  • Stade opérationnel : les objectifs et la planification de l’organisation intègrent le numérique
  • Stade avancé : de nouvelles idées innovantes sont mises en œuvre pour étendre les capacités numériques
  • Stade dominant : le numérique est parfaitement maitrisée et l’organisation à une position de leader dans le domaine

 

Le saviez-vous ? La BDC offre un modèle d’évaluation de maturité numérique interactif. Vous répondez simplement aux questions en ligne et vous pouvez obtenir un rapport d’évaluation de maturité numérique. Ce rapport vous permet non seulement de mieux comprendre votre niveau de maturité mais aussi de vous comparer à vos pairs, dans votre secteur d’activité.

 

Maturité numérique

 

Comment former mes employés en informatique décisionnelle ?

Il existe de nombreux logiciels en informatique décisionnelle mais pour les professionnels de la finance et de la comptabilité, deux de ces logiciels surpassent les autres en popularité, je parle d’Excel et de Power BI. Quoiqu’on en dise, ces logiciels, lorsqu’utilisés convenablement, offrent des résultats fort intéressants. Mais pour cela, il faut vraiment que les gestionnaires s’impliquent au niveau de l’implantation et de l’intégration de ces solutions, de même que dans la formation continue de ses employés. Et comme on le sait, un employé bien formé sera un employé motivé et un employé motivé deviendra un atout considérable en informatique décisionnelle puisqu’il respoussera sans cesse ses limites.

 

Au CFO masqué, nous avons réparti nos formations en 4 parcours d’apprentissage en informatique décisionnelle touchant à 3 thématiques, qui sont les suivantes :

 

Formations Excel et Power BI

 

Chaque parcours comprend 10 formations d’environ 6 heures, basées sur des exercices pratiques de cas courants en entreprise. Trois de nos parcours se déroulent dans Excel et un autre dans Power BI. Plus précisément, nous offrons les parcours suivants :

 

Formations Excel et Power BI

 

Certains diront que “Excel” et “maturité numérique” ne sont pas des termes qui s’arriment. C’est que ces personnes ignorent encore à quel point Excel a évolué ces dernières années (pensez simplement à Power Query) et à quel point il s’intègre parfaitement avec un ensemble d’autres solutions, comme les ERP et CRM, par exemple.

 

-> Découvrez pourquoi choisir les formations du CFO masqué

 


CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top