Contact: 514-605-7112 / info@lecfomasque.com

Power BI et Power Query: L’importance des paramètres régionaux

Publié le : 12 février 2018

Power Query et Power BI utilisent le même éditeur de requêtes, qui repose notamment sur le code M. Bien que le fantasme de plusieurs analystes soit de pouvoir se connecter directement à leurs données et dessiner directement des visualisations sur ces données, sans avoir à intervenir d’aucune façon, dans la réalité, les données ne sont pas toujours prêtes à être analyser. Heureusement, l’éditeur de requêtes est là pour transformer aisément ces données, enregistrer ces transformations et s’assurer qu’à chaque actualisation, la série de transformations soit exécutée proprement. C’est ce que l’on appelle une solution de ETL (extracting, transforming, loading data). Une des difficultés que vous rencontrerez en chemin avec vos données est liée aux paramètres régionaux de ces données. Par exemple, les dates ou les nombres décimaux, ne sont pas écrits de la même façon d’un pays à un autre (et même à l’intérieur d’un pays, d’une lange à une autre). Ce faisant, vous devez être très prudent dans la façon de traiter ce genre de données. Cet article vise à vous expliquer comment et pourquoi utiliser la fonctionnalité de paramètres régionaux dans Power Query et Power BI.

 

Données sources

Dans l’extrait ci-dessous, vous remarquerez que les dates ont été interprétées comme du texte. On le voit facilement puisque les données sont alignées à gauche et que l’icône du type de données affiche ABC (signifie que c’est un type texte).

Power BI Date en texte

 

Si vous transformiez directement ces dates en cliquant sur le type de données Dates, vous pourriez obtenir un résultat différent, selon l’ordinateur que vous utilisez. En effet, l’éditeur de requêtes tentera de convertir vos dates selon les paramètres de votre ordinateur. Il est donc possible que la conversion se fasse sans heurt mais il est aussi possible que vous obteniez un résultat comme celui ci-dessous, où on a tenté de convertir le 18 de 18/11/2016 comme le mois 18 (ce qui a provoqué une erreur) alors que 12/11/2016 a été interprété comme le 11 décembre 2016 plutôt que le 12 novembre 2016. Notez que les paramètres régionaux de mon ordinateur présentent les dates en AAAA-MM-JJ et c’est ce qui prime au niveau de l’affichage.

Power BI Dates

 

Pour éviter ce genre d’erreurs, je vous recommande de toujours utiliser les paramètres régionaux pour traiter les dates et les nombres décimaux. Ce faisant, si d’autres collègues travaillent sur le même fichier que vous et travaillent avec des ordinateurs qui utilisent des paramètres régionaux différents, votre requête sera à l’abris de tout danger.

 

Pour ce faire, vous trouverez l’option Utilisation des paramètres régionaux, dans le bas du menu comprenant les types de données (i.e. en cliquant sur l’icône ABC dans le coin supérieur gauche de la colonne de dates).

Power BI Paramètres régionaux

 

Il vous suffira alors de trouver un paramètre régional qui correspond aux paramètres de votre source. Par exemple, ci-dessous, j’ai arrêté mon choix sur Français (France), qui présente les dates exactement comme dans la source de données originale.

Power BI Paramètre régional date

 

En choisissant ce paramètre régional, ma colonne de dates est alors convertie et si j’échange mon fichier avec un collègue, peu importe les paramètres de son ordinateur, il sera en mesure d’interpréter la donnée sous-jacente comme une date. Il est possible que nous ayons des différences au niveau de l’affichage mais le type de données sera reconnu comme une date et c’est ce qui est important ici.

Power BI Résultat date paramètre régional

 

La même situation peut survenir avec des nombres décimaux. Ci-dessous, la source présente les nombres décimaux en points et mon ordinateur utilise aussi des points pour présenter les décimales. Ce faisant, je n’obtiens aucune erreur.

Latitude et longitude

 

Toutefois, pour m’assurer que les utilisateurs avec qui je partagerai potentiellement mon fichier soient en mesure de voir des nombres décimaux, peu importe les paramètres régionaux de leur ordinateur, je ne prends pas de chance et je choisis mon type de données pour le faire correspondre à la source.

Anglais canada

 

Si j’importe plusieurs sources de données qui utilisent les mêmes paramètres régionaux, il serait plus facile d’aller carrément modifier les options de paramètres régionaux de Power BI.

Power BI Options

 

Une de ces options se trouve sous Global et s’applique donc à tous vos fichiers Power BI. Par défaut, on demande d’interpréter les données sources en utilisant le langage de l’application. Vous pourriez aussi choisir Toujours anglais.

Power BI options paramètres régionaux

 

Une meilleure option serait de modifier les paramètres régionaux pour le fichier actif, i.e. le .pbix dans lequel vous êtes en train de travailler. Si l’ensemble des sources de données répondent aux paramètres régionaux Anglais (Canada), alors, vous choisissez cette option et vos données seront converties automatiquement dans le bon type de données (pour vous et pour les utilisateurs avec qui vous partagerez votre fichier). Vous n’aurez pas à convertir les types de données un à un.

Power BI Paramètres régionaux fichier actif

 


NOTRE OFFRE DE FORMATIONS


Microsoft Most Valuable Professional

Le CFO masqué vous offre un vaste choix de formations Excel et Power BI, réparties dans 8 catégories: Excel – Tableaux de bord, Excel – Modélisation financière, Excel – VBA, Excel – Power Tools, Excel – Ninja, Power BI, Finance corporative et Compléments avancés. Ces formations sont offertes en classe, en entreprise et en ligne. Nos formateurs sont des experts dans leur domaine et ils sont accrédités par Emploi-Québec et vous remettent un certificat, à la fin de chaque formation, que vous pouvez notamment utiliser pour faire reconnaître des heures de formation continue auprès de votre ordre professionnel.

 

Découvrez quelles formations vous conviennent

Pour info: 514-605-7112 ou info@lecfomasque.com

 

Sophie Marchand

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP, est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative et d’un titre comptable CPA, CGA. Elle est également MVP Office Apps and Services (Excel) et MVP Data Platform (Power BI). Le titre de MVP est un titre honorifique remis par Microsoft et signifie « Most Valuable Professional ». Il est attribué à des experts de solutions Microsoft qui se distinguent non seulement par leurs compétences mais également par leur implication dans la communauté. Seuls 4 professionnels possèdent cette double-qualification dans le monde. Mme Marchand cumule de nombreuses années d’expérience dans le milieu des affaires et se spécialise en modélisation financière et en intelligence d’affaires avec Excel et Power BI. Après avoir longtemps offert ses services comme consultante, elle se consacre désormais à la formation, sous toutes ses formes (formations en classe, formations en ligne, formations en entreprise, webinaires, animation de groupe d'usagers, rédaction d'articles de blogue, animation de forum en ligne et plus encore). Vous pouvez d'ailleurs la retrouver à la tête du groupe d'usagers Montreal Modern Excel and Power BI.

Laisser un commentaire