Comment prioriser vos projets d’affaires?

Publié le 07 mai 2013
par Francis Paquet M.Sc., EEE
VAN-NPV moments différents dans le temps

Comment prioriser vos projets d’affaires?

Chaque entreprise regorge de projets. En général, le budget d’une entreprise est limité et ne permet pas de réaliser tous les projets, il faut donc que les gestionnaires fassent des choix. Mais comment choisir entre les différents projets et établir un ordre de priorité parmi les projets retenus? L’article suivant vous propose quelques pistes de réflexion à ce sujet.

.

Quelques indices de rentabilité

1. Valeur Actuelle Nette (VAN)

Voyez d’abord le concept de la VAN dans l’article: Calculez la VAN de vos projets d’investissement.
Ensuite, voici quelques éléments dont il faut tenir compte.
Taux d’actualisation
  • Au niveau de l’entreprise, l’actualisation des flux de trésorerie se fait généralement au taux correspondant au Coût Moyen Pondéré du Capital (CMPC) de l’entreprise
  • Au niveau de l’entreprise, les flux de trésorerie tiennent aussi compte des impôts et taxes payés par l’entreprise.
  • Le CMPC est donc un taux après impôt.
  • Pour les besoins d’évaluation de projets, comme il serait souvent difficile de bien considérer les taxes et impôts à l’échelle d’un projet individuel, on utilise un taux corporatif avant impôt.
  • Généralement, ce taux sans impôt sera au moins égal à CMPC / (1 – T) où T est le taux d’impôt effectif de l’entreprise.
  • En général, ce taux sera plus élevé pour tenir compte du risque inhérent à de nouveaux projets (une prime de risque est donc ajoutée).
Valeur terminale
  • Calculée à la fin de la dernière année de la période d’analyse:
  • Multiple
    • (1 + g) / (CMPC – g) où g est le taux de croissance perpétuel des flux associés à notre projet
    • Donné à partir de l’analyse de l’industrie
    • Remplace tous les flux de trésorerie futurs associés au projet
  • Preuve : Série géométrique
  • Actualisation doit donc toujours se faire comme un flux de fin d’année.

2. Taux de Rendement Interne (TRI)

  • Le TRI est le taux d’actualisation qui ramène la VAN à zéro.
  • Excel permet de faire ce calcul facilement!
  • Attention : La fonction IRR suppose des flux de fin de période!
    • Essayez la fonction XIRR
  • Attention : La fonction IRR suppose que les flux positifs sont réinvestis au même taux de rendement
    • Essayez la fonction MIRR
  • Donc, un TRI très élevé perd de sa signification!
  • Attention : Des flux cumulatifs variant du positif au négatif au cours de la durée du projet peuvent entraîner plusieurs TRI.

3. Rendement sur le Capital Investi (RCI)

  • On calcule d’abord les besoins de fonds totaux du projet (Capital Investi dans le projet).
  • Pour les années où les flux de trésorerie sont positifs, le RCI est donné par:
    • Flux positif de l’année i / Besoins totaux
  • Plusieurs entreprises définissent un niveau minimal de RCI à rencontrer à l’intérieur d’une période donnée.

4. Délai de récupération (DDR)

  • Se définit comme le délai nécessaire afin de recouvrer le coût de l’investissement.
  • Se calcule ainsi :
    • Flux fixes : Coût du projet / Flux monétaires annuels
    • Flux variables : Moment où les flux accumulés deviennent positifs.
    • Cetaris paribus:
      • Le meilleur investissement est celui qui se repaie le plus rapidement.
      • Diminue le risque relié à la période de projections.
      • Utile pour les entreprises ayant très peu de liquidités.
      • Deux problèmes principaux du DDR:
        • Ignore les bénéfices se produisant après le délai de récupération;
        • Ignore la valeur de l’argent dans le temps.
      • À cause de ces inconvénients, la VAN et le TRI sont généralement préférables

.

5. Indice de profitabilité (IP)

  • Rapport entre la VAN et le total du capital investi dans le projet.
  • Le projet sélectionné sera celui qui aura le ratio le plus élevé:

IP = VAN/ Total du capital investi

Indices rentabilité

.

Choisir entre différents projets et prioriser

  • La direction peut choisir, à cause des orientations stratégiques, d’aller de l’avant avec un ou plusieurs projets même si ils ne sont pas les plus rentables.
  • Pour les autres, on doit choisir lesquels faire en premier.
  • Pour ce faire, d’abord trier la liste de projets en ordre descendant (du plus grand au plus petit) de l’Indice de Profitabilité.
  • Ensuite, s’assurer que les projets du haut soient en ligne avec les attentes de l’entreprises, habituellement dans l’ordre suivant:
    • Besoins de fonds, DDR, RCI, TRI

.

Chaque entreprise est différente

  • Fonds disponibles limités
    • Choisir des projets avec DDR rapide et bonne rentabilité
  • Industrie peu risquée (production d’électricité avec contrat de 25 ans)
    • Choisir les projets avec la meilleure VAN ou TRI.
  • Industrie risquée, volatile et peu prévisible
    • Choisir les projets où l’analyse du risque financier donne des résultats raisonnables.

 

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

1 réflexion sur “Comment prioriser vos projets d’affaires?”

  1. Ping : makting resources | Annotary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top