Les 3 grands défis des CFO en 2014

Publié le 06 janvier 2014
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Financement

Les 3 grands défis des CFO en 2014

Récemment, j’ai eu le bonheur de recevoir en entrevue Laure Matsoukis, Docteure et Professeure en finance corporative dans l’État de New York, aux États-Unis. Elle avait de judicieux conseils pour vous, CFO, en 2014.

.

Quels sont les 3 plus grands défis des CFO en 2014 ?

Après une priorité donnée à l’optimisation de la trésorerie, la gestion du BFR (besoin de fonds de roulement) et la réduction des coûts, je crois que le CFO devra, en 2014, endosser également le rôle de « stratège » et se tourner vers l’avenir. Le CFO de 2014 sera, je l’espère, l’acteur principal du développement de son entreprise. Il devra identifier et conduire les opérations de croissance internes et externes dans le but d’améliorer la rentabilité à long terme de l’entreprise. Vous l’aurez compris, je veux être optimiste et penser que le retour à la croissance et aux investissements sera le grand enjeu des entreprises en 2014. A ce titre, le CFO sera confronté à trois défis majeurs :

.

1. La  recherche de nouveaux financements

FinancementLa recherche de nouveaux financements ne sera pas une tâche aisée dans un contexte de durcissement de l’octroi des crédits aux entreprises ! Le CFO devra ainsi trouver des solutions de financement alternatives et innovantes. Et alternatives il y a ! Du crowdfunding, à l’introduction en bourse, en passant par les Business Angels (anges financiers), l’affacturage ou le leasing (location) ! Le tout étant d’arriver à communiquer avec les investisseurs et à développer une documentation d’investissement percutante. La recherche de nouveaux financements implique également que l’entreprise soit au clair sur sa capacité de financement actuelle et ses besoins de financement.

.

2. La recherche de nouvelles opportunités d’investissement

InvestissementUne des fonctions principales du CFO, qui a été probablement négligée ces dernières années, est l’analyse de nouvelles opportunités de croissance internes et externes. Pour cela, il doit disposer de données financières prévisionnelles fiables et pertinentes sur les activités de l’entreprise et les projets en question. Le CFO doit par la suite être en mesure de les analyser et de déterminer quels projets créent de la valeur.

.

3. Le développement de la culture « risque »

Risque financierToute croissance s’accompagne de risques ! Le CFO devra qualifier et  quantifier les risques induits par toute décision stratégique et opérationnelle. Ce qui implique de suivre les risques et de les intégrer dans les processus budgétaires et opérationnels mais également dans les décisions d’investissement. Je pense en particulier aux risques qui affectent la volatilité du résultat de l’entreprise (le risque de change, de taux ou de matières premières). Prenons l’exemple de l’internationalisation d’une PME. Elle est source de risques financiers, au premier rang desquels figure le risque de change. Ne le sous-estimez pas ! Et ne pensez surtout pas que la gestion du risque de change est réservée aux grands groupes ! D’autant plus qu’après plusieurs années de stabilité, le marché des changes devrait être caractérisé par une forte volatilité en 2014.

En conclusion, le directeur financier de 2014 doit être un expert des chiffres au service de la stratégie. Il devra gérer les sources de capitaux et leur emploi afin d’assurer la meilleure rentabilité dans le cadre des risques cernés et maîtrisés. La digitalisation de la fonction finance bien amorcée en 2012 et 2013 peut faciliter ce travail.  En effet, les nouvelles solutions de Business Intelligence permettent au CFO de mieux exploiter les données financières pour plus de pertinence dans la prise de décision.

 

Comment les CFO peuvent-ils relever tous ces défis ?

La première étape INDISPENSABLE pour relever ces défis est sûrement la réalisation d’un diagnostic financier complet de la situation financière actuelle de l’entreprise (si ce n’est déjà fait). En effet, je ne vois pas comment une entreprise peut s’engager dans une stratégie de croissance sans connaître ses forces et ses faiblesses. Dans le même état d’esprit, le CFO doit s’assurer de la mise en place de reportings prévisionnels de qualité au sein de l’entreprise. Ces reportings doivent permettre à l’actionnaire et au dirigeant d’avoir une vision fiable et actualisée de la situation de l’entreprise et des opportunités de croissance. Le CFO devra également maîtriser les concepts financiers fondamentaux liés à la décision de financement, d’investissement et à la gestion des risques financiers. En particulier, je pense à l’élaboration d’un plan de financement, à la maitrise du coût du capital ou encore à l’élaboration des documents d’investissements. De même, il devra maîtriser les outils de décisions d’investissement et les critères associés tels que la VAN, le TRI, le délai de récupération ou l’indice de profitabilité. La gestion et la maîtrise des risques impliquent, quant à elles, l’acquisition de compétences nouvelles en matière de qualification et de quantification de l’impact des risques sur le business plan et sur la rentabilité.

.

Par où commencer ?

Organisez votre temps de manière à avoir des plages de travail dédiées à tous les rôles du CFO. Essayez également de vous détacher du quotidien pour adopter une vision à long terme. Endosser un rôle de stratège implique l’adoption d’un véritable “état d’esprit” stratégique. N’hésitez pas non plus à vous former et à former vos équipes. Si besoin est, faites appel à des compétences externes ! Personne n’est expert en tout et le champ de la finance d’entreprise est vaste !

.

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

3 réflexions sur “Les 3 grands défis des CFO en 2014”

  1. Bonjour,

    Une composante majeure me semble à peine effleurée dans les grandes prioriteés du CFO 2014 v2.0 , c est sa capacité sans tomber dans une usine à chiffres digéré avec des semaines de retard à devenir force de proposition stratégique dans l acte de Vente…. Le “one day on the Sale seat” training est un excellent révélateur…… En bref… Un bon CFO est simplement le plus Financier des Commerciaux ….!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top