Construire des états financiers interactifs avec Power BI

Publié le 01 mai 2023
par Audrée Pellerin M.Sc.

Power BI est un logiciel de visualisation de données de Microsoft. Il permet aux utilisateurs de créer des tableaux de bord interactifs et des rapports personnalisés. Il est largement utilisé dans les entreprises pour visualiser et analyser les données financières, commerciales et opérationnelles. Sophie vous a déjà parlé de différentes façons de créer des états financiers dans Power BI dans cet article. Dans le webinaire du 17 mai dernier, j’ai détaillé comment créer un état des résultats et un bilan dans Power BI en utilisant le langage DAX (première option proposée par Sophie).

Tout d’abord, les états financiers sont des documents importants qui présentent les performances financières d’une entreprise. En effet, ils fournissent une image complète de la santé financière de l’entreprise en donnant une vue d’ensemble des revenus, des dépenses et des bénéfices. Les principaux états financiers sont le bilan, l’état des résultats et l’état des flux de trésorerie. Power BI vous permettra évidemment de créer des visualisations pour chacun de ces états financiers.

 

Construire des états financiers avec Power BI

1. Collecter les données financières 

La première étape pour créer des états financiers est de collecter les données financières de l’entreprise. Les données financières peuvent être collectées à partir de diverses sources telles que des fichiers Excel, des bases de données SQL ou tout autre système financier.

2. Préparer les données

Une fois les données collectées, la prochaine étape consiste à les préparer pour les utiliser dans Power BI. Cela peut inclure de supprimer des données inutiles, la transformation des données et la mise en forme des données pour les rendre compatibles avec Power BI.

3. Créer le modèle de données relationnel

À partir des données préparées à l’étape précédente, il faudra relier les tables entre elles pour créer un modèle relationnel.

4. Ajouter les mesures

Les mesures sont les calculs qui sont effectués sur les données, pour créer des résultats utiles. Par exemple, vous pouvez ajouter des mesures telles que le bénéfice net, le taux de marge bénéficiaire ou le ratio de la trésorerie.

5. Créer les visualisations

Une fois que les données sont préparées, vous pouvez commencer à créer les visualisations pour les états financiers. Vous pourriez créer des visuels pour présenter l’information financière, mais lorsqu’on parle d’états financiers, les données seront principalement présentées sous forme de tables ou de matrices.

6. Créer des tableaux de bord

Une fois que les visualisations et les mesures sont créées, regroupes-les dans un tableau de bord pour créer un aperçu visuel de l’état financier de l’entreprise. Vous pourrez ajouter des filtres et des segments (slicers) pour permettre aux utilisateurs de filtrer les données en fonction de leurs besoins.

 

Autres types d’analyses

Power BI offre également des capacités d’analyse avancées, telles que :

  • l’analyse des tendances
  • l’analyse comparative
  • l’analyse prédictive

Ces analyses permettent aux utilisateurs d’approfondir les données financières et d’obtenir des informations plus détaillées. Cela peut aider les entreprises à identifier les opportunités d’amélioration de la performance financière. Les gestionnaires pourrons ainsi prendre des mesures pour les exploiter.

En fin de compte, la construction d’états financiers dans Power BI peut aider les entreprises à prendre des décisions plus éclairées. Les états financiers fournissent une vue d’ensemble complète et en temps réel de la santé financière de l’entreprise. En utilisant les fonctionnalités de Power BI pour créer des visualisations, ajouter des mesures et créer des tableaux de bord interactifs, les entreprises peuvent améliorer leur compréhension des performances financières et prendre des décisions plus éclairées pour l’avenir.

 

Vous devez analyser de grandes quantités de données et les présenter dans des rapports et tableaux de bord, avec des indicateurs de performance pertinents ? Développez vos compétences avec nos formations en Power BI en français ou en anglais.

 

Sources de données

Il existe plusieurs sources de données pour construire des états financiers. Voici quelques-unes des sources de données les plus courantes :

  • Système de comptabilité : Les données financières sont souvent collectées à partir d’un système de comptabilité. Ces systèmes enregistrent toutes les transactions financières de l’entreprise, y compris les ventes, les achats, les paiements et les reçus.
  • Fichiers Excel : Les fichiers Excel sont une autre source de données courante utilisée pour construire des états financiers. Les données financières sont souvent stockées dans des fichiers Excel, tels que les fichiers de budget et les rapports financiers.
  • Données bancaires : Les données bancaires peuvent également être utilisées pour construire des états financiers. Les relevés bancaires et les informations de carte de crédit peuvent être téléchargés à partir des sites web des banques. Vous pourrez alors les importer dans le logiciel de comptabilité ou de visualisation de données.
  • Données opérationnelles : Les données opérationnelles, telles que les données de vente et les données de production, pourront également être utilisées pour construire des états financiers. Les données opérationnelles sont souvent intégrées aux états financiers pour fournir un contexte plus large et aider à identifier les tendances et les problèmes financiers.

Il est important de noter que les sources de données varient d’une entreprise à l’autre. Soit en fonction de leur structure, de leur secteur d’activité et de leur taille. Les entreprises peuvent également avoir des sources de données personnalisées en fonction de leurs besoins spécifiques. Quelle que soit la source de données utilisée, il est essentiel de s’assurer que les données sont précises et fiables pour garantir que les états financiers reflètent fidèlement la santé financière de l’entreprise.

 

Mesures DAX

Plusieurs mesures DAX sont requises à la production des états financiers. À haut niveau, 3 types de mesures doivent être développées :

  • Mesures de calcul : ces mesures standard vous permettrons de faire la somme des transactions comptable ou le calcul des ratios par exemple.
  • Mesures de reclassement : elles servent à reclasser des éléments entre différents postes des états financiers. Par exemple, il peut s’agir de reclasser des comptes de passif débiteurs à l’actif.
  • Mesures de présentation : vous pourrez présenter l’information de la bonne façon pour que le lecteur comprenne bien ce qu’il est en train de lire. Par exemple, on peut vouloir présenter les états financiers en positif plutôt que de présenter les actifs en positif et les passifs en négatifs tel que consigné par les logiciels de comptabilité.

En conclusion, Power BI est un outil puissant pour créer des états financiers interactifs et personnalisés. Il faut toutefois être prêt à investir du temps et de l’énergie à la construction des états financiers pour s’assurer de la robustesse de la solution développée.

 

Écoutez notre webinaire en différé

Pour écouter ce webinaire en différé et découvrir la suite des étapes à effectuer, devenez membre VIP du CFO masqué.

 


Formation complémentaire

Apprenez des fonctionnalités avancées de Power BI en suivant notre formation Power BI – Niveau 3.

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi la formation Power BI – Niveau 3 :

Le CFO masqué - Commentaires d'apprenants ayant suivi la formation : Power BI - Niveau 3

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut