3 façons d’utiliser les cartes de formes (shape maps) dans Power BI

Publié le 13 mai 2021
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Power BI Carte de formes

3 façons d’utiliser les cartes de formes (shape maps) dans Power BI

Cet article vous présente 3 façons originales d’utiliser les Power BI shape maps (cartes de formes). D’abord, notez qu’au moment de rédiger cet article, les Power BI Shape Maps sont encore en préversion. Pour les utiliser, vous devez donc aller dans les options et paramètres de votre fichier Power BI Desktop, puis vous rendre des les options en préversion et activer Power BI Shape Maps.

 

Quelques consignes de base avec les Power BI shape maps

 

Power BI shape maps – Liste officielle

Lorsque vous insérerez une carte de formes, peu importe les valeurs que vous utliliserez dans le champ “Emplacement”, vous verrez la carte des États-Unis par défaut.

Power BI Shape Maps

 

Pour modifier la carte, vous devez vous rendre dans la section de mise en forme du panneau de visualisations et choisir la carte appropriée pour vos données. Dans notre exemple, il s’agit de la carte des provinces du Canada.

Power BI Shape Maps

 

Une fois la carte sélectionnée, si certaines de vos données n’apparaissent pas, c’est que vos champs ne correspondent pas aux clés de la carte. Cliquez sur “Afficher les clés de la carte” pour constater les écarts et corrigez vos donneés au besoin. Dans l’exemple utilisé dans cet article, j’utilisais à la base le champ”Québec” avec un accent, dans les provinces. J’ai dû le modifier pour “Quebec”, sans accent, pour voir les données du Québec apparaître sur la carte. En effet, c’est de cette façon qu’est écrit le nom de cette province dans les clés de la carte.

Power BI Shape Maps

 

Power BI shape maps – Cartes personnalisées

Les cartes proposées par défaut par Power BI Shape maps sont somme toute assez limitées. Pour utiliser des cartes plus personnalisées, vous devez ajouter votre propre mappage. Nous avons déjà traité de ce sujet dans un webinaire passé, dont l’enregistrement est disponible ici. Nous avions alors utilisé une carte des arrondissements de la ville de Montréal. Vous pouvez vous référer à l’article Power BI : Travailler avec des cartes géographiques .json pour obtenir les étapes détaillées pas à pas, ainsi que le fichier d’accompagnement.

 

Vous devez analyser de grandes quantités de données et les présenter dans des rapports et tableaux de bord, avec des indicateurs de performance pertinents ? Développez vos compétences avec nos formations en Power BI.

 

1. Visualiser des répartitions avec les Power BI shape maps

La façon la plus directe et fréquente d’utiliser les cartes de formes, c’est de regarder un dégradé de couleurs pour voir la répartition d’une valeur par localisation. Par exemple, ci-dessous, on souhaitre visualiser les ventes brutes par province.

Power BI Shape Maps

 

Les cartes de formes ne viennent pas avec des étiquettes de données. Par contre, si vous passez la souris sur une province, vous obtiendrez un aperçu des valeurs via une info-bulle. De même, c’est le dégradé de couleurs qui indique ici où se trouvent les ventes brutes les plus importantes et les ventes brutes les moins importantes. Cela dit, il serait également possible de compléter la présentation de ce visuel avec un autre visuel qui accepte les étiquettes de données, comme les graphiques en histogrammes. À noter que nous avons ajouté une échelle de couleurs à notre histogramme, via le menu de mise en forme conditionnelle, afin que les couleurs correspondent à celles sur la carte géographique.

Power BI Shape Maps

 

2. Visualiser des écarts avec Power BI shape maps

Dans un cas où vous aimeriez voir où sont les valeurs positives et ou sont les valeurs négatives dans une carte de formes, vous pourriez créer une mesure en DAX comme celle-ci :

Mesure en DAX

 

Vous pourriez ensuite utiliser cette nouvelle mesure en DAX au niveau de la saturation de couleur de la carte.

Power BI Shape Map

 

Comme au final, vous n’obtiendrez que des 1 et des -1, vous pouvez attribuer une couleur à la valeur min (-1) et une couleur à la valeur max (1). Vous obtiendrez ainsi 2 couleurs distinctes, ici le rouge pour les écarts négatifs et le vert pour les écarts positifs

Couleurs écarts Power BI Shape Maps

 

Vous pourriez également accompagner votre carte d’une matrice avec les écarts par province. Il serait même possible d’ajouter une règle de mise en forme conditionnelle pour faire correspondre les couleurs avec elles de la carte de forme.

Power BI Mise en forme conditionnelle

 

Au final, vous pourriez visualiser les écarts, tel que présenté ci-dessous :

Power BI Shape Maps

 

 

3. Visualiser des regroupements avec Power BI shape maps

Les cartes de formes sont également fort utiles pour voir les caractéristiques communes entre les régions. Dans notre exemple, nous allons regrouper les provinces selon le nombre de boutiques qu’elles opèrent.

 

Première étape : Regrouper les données dans Power Query

Le champ “Province”, utilisé jusqu’à maintenant dans nos exemples, provenait de notre table “DimMagasins”. Nous allons maintenant créer une table de dimensions avec la liste des provinces sans doublons. Nous pouvons le faire en faisant une référence à la table de dimension de magasins et en regroupant ensuite les données par province. Comme nous souhaitons savoir combien de boutiques (ou magasins) chaque province possède, il suffit de compter le nombre de lignes de notre table de magasins.

Power Query Regrouper Par

 

Le résultat obtenu est le suivant :

Power Query Regrouper Par

 

Deuxième étape : Donner des noms aux des regroupements dans Power Query

Nous pouvons ensuite ajouter une colonne conditionnelle pour créer des regroupements. Dans notre exemple, nous avons créé 3 regroupements.

Colonne conditionnelle dans Power Query

 

Nous obtenons ainsi une catégorie qui classe la province selon le nombre de boutiques qu’elle possède.

Transformation Power Query

 

Il sera aussi important de déterminer un ordre de classement pour le champ “Nombre de boutiques” si on veut qu’il soit présenté convenablement. Pour savoir comment faire, téléchargez le fichier qui accompagne cet article.

Transformations dans Power Query

 

Troisième étape : Créer la carte de formes

Ensuite, il est possible de dessiner une carte de formes avec le nombre de boutiques comme légende et le nombre de n’importe quel autre champ de la table dans la saturation de données (on veut simplement compter le nombre d’éléments par regroupement).

Power BI Shape Maps

 

Au final, il serait possible d’afficher la carte de formes suivante, accompagnée d’une matrice par regroupement.

Power BI Shape Maps

 


Fichier d’accompagnement VIP à télécharger

Pour télécharger le fichier utilisé dans ce tutoriel, devenez membre VIP du CFO masqué.

 

Formation complémentaire

Afin d’approfondir vos connaissances avec Power BI, nous vous recommandons de débuter avec notre formation Power BI (niveau 1).

 

Voici quelques commentaires d’apprenants ayant suivi cette formation :

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top