Qu’est-ce qu’un “cash sweep” et comment le modéliser?

Publié le 25 août 2014
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Cash sweep - Remboursement de dette

Qu’est-ce qu’un “cash sweep” et comment le modéliser?

Quand on parle de “Cash sweep”, on fait référence à une clause de contrat de financement, qui exige à une entreprise d’affecter ses flux monétaires excédentaires au remboursement de ses dettes. Habituellement, la clause exige que ces remboursements soient faits selon certaines modalités. Dans l’article suivant, nous allons jeter un coup d’oeil à 4 cas de figures: remboursement total des dettes par ordre de priorité, remboursement partiel des dettes par ordre de priorité, remboursement proportionnel des dettes selon leur solde et remboursements égaux. S’il y a lieu, la balance des flux monétaires qui n’est pas utilisée pour le remboursement des dettes, est généralement affectée à l’encaisse.

 

Cas de figure #1

Remboursement total des dettes par ordre de priorité

Dans l’exemple suivant, on utilise les flux monétaires excédentaires pour rembourser d’abord les dettes “senior” et ensuite les dettes “subordonnées”. Ainsi, pour la dette A, on demande à Excel de prendre le montant minimum entre 100% du solde de la dette, soit 35k$, et le solde de l’encaisse (ou des flux monétaires excédentaires), soit 100k$. Ainsi le remboursement de la dette A s’élève à 35k$. On applique ensuite le même raisonnement (et donc la même formule) pour les dettes B et C.

Cash sweep - Remboursement de dette

 

 

Cas de figure #2

Remboursement partiel des dettes par ordre de priorité

Dans l’exemple suivant, on utilise les flux monétaires excédentaires pour rembourser d’abord un certain pourcentage (ici 50%) des dettes “senior” et ensuite rembourser un certain pourcentage (ici,50%) des dettes “subordonnées”. Ainsi, pour la dette A, on demande à Excel de prendre le montant minimum entre 50% du solde de la dette, soit 18k$ (17,5k$ arrondi), et le solde de l’encaisse (ou des flux monétaires excédentaires), soit 100k$. Ainsi le remboursement de la dette A s’élève à 17,5k$ (18K$ arrondi). On applique ensuite le même raisonnement (et donc la même formule) pour les dettes B et C.

Cash sweep - Remboursement de dette

 

Cas de figure #3

Remboursement en proportion du solde de chaque dette

Dans l’exemple suivant, on utilise les flux monétaires excédentaires pour rembourser les dettes, en proportion de leur solde. Ainsi, pour la dette A, on demande à Excel de rembourser le minimum entre le solde de la dette, soit 35k$, et 29.2% de l’encaisse excédentaire (35k$/somme(35k$+65k$+20k$)=29.2%) * 100k$, soit 29.2k$ (29k$ arrondi). Ainsi le remboursement de la dette A s’élève à 29K$ (arrondi). On applique ensuite le même raisonnement (et donc la même formule) pour les dettes B et C.

Cash sweep - Remboursement de dette

 

Cas de figure #4

Remboursement égaux des dettes

Dans l’exemple suivant, on utilise les flux monétaires excédentaires pour rembourser 3 dettes. Ainsi, pour la dette A, on demande à Excel de prendre le minimum entre 33.3k$ (33k$ arrondi), qui est obtenu en divisant par 3 l’encaisse excédentaire de 100k$, et 35k$. On obtient donc un remboursement de 33k$ (arrondi). Encore une fois, on applique la même logique, et donc la même formule aux dettes B et C.

Cash sweep - Remboursement de dette

 

Intégrer un cash sweep dans un modèle financier

Personnellement, dans un modèle financier, j’insère les calculs de cash sweep directement dans ma cédule de remboursement de dette, de sorte que cela n’affecte en rien la présentation des états financiers prévisionnels. Je dispose néanmoins d’un espace, soit la cédule de remboursement de dettes, pour modéliser le comportement des flux monétaires excédentaires et calculer adéquatement les bons soldes de dettes et ce qui y est rattaché (notamment, les calculs d’intérêts).

 

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FBLa mission du CFO masqué est de développer les compétences techniques des analystes et des contrôleurs de gestion en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI et favoriser l’atteinte de leur plein potentiel, en stimulant leur autonomie, leur curiosité, leur raisonnement logique, leur esprit critique et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top