De quoi est composé un taux d’intérêt?

Publié le 01 octobre 2014
par Sophie Marchand M.Sc., CPA, CGA, MVP
Graphique

De quoi est composé un taux d’intérêt?

Un taux d’intérêt n’est jamais arbitraire. Il dépend de plusieurs éléments. Plus précisément, il dépend du taux réel sans risque, du taux d’inflation anticipé, d’une prime de risque, d’une prime de liquidité et d’une prime de maturité. Cet article vise à préciser en quoi consiste chacun de ces éléments.

Graphique

.

Taux réel sans risque

Ce taux prend pour acquis qu’il n’y a aucun risque, tout étant connu à l’avance. Il reflète ainsi simplement la notion de temps. Par exemple, toutes choses étant égales par ailleurs, si je vous prête de l’argent aujourd’hui et que vous me le remettez plus tard, j’estime que vous devez me dédommager pour cela. Si je suis certaine de tous les autres éléments, je vais vous demander de me rembourser le taux réel sans risque.

.

Taux d’inflation anticipé

Le marché s’attend à ce que les prix augmentent dans le temps, influençant ainsi le pouvoir d’achat des individus. En effet, si je vous prête 10$ aujourd’hui, vous pourrez sans doute vous procurer un repas dans un restaurant de fast-food. Si vous me remettez ce 10$ dans 20 ans, il est possible que tout ce que je puisse me procurer avec ce 10$, dans un restaurant de fast-food, ce soit un breuvage.

Donc, le taux sans risque est le taux réel sans risque additionné de l’inflation anticipée.

.

Prime de risque

Cette prime considère que l’argent que je vous prête aujourd’hui et bien, peut-être que je ne le reverrai pas ou peut-être que vous serez en mesure de m’en rembourser seulement une partie. Juger de ce risque n’est pas simple. En affaires, on évaluera la prime de risque d’une entreprise selon son historique de paiements, sa cote de crédit, son secteur d’activités, etc.

.

Prime de liquidité

En tant qu’investisseur, le fait de pouvoir vendre rapidement un investissement (des actions en bourse par exemple) vient réduire considérablement le risque lié à cet investissement. Donc, le niveau de liquidité de l’instrument financier influence directement le risque.

S’il est difficile de vendre un instrument financier (les actions d’une société privée par exemple), l’investisseur voudra en retirer un rendement plus élevé afin de compenser le risque de ne pas être en mesure de le vendre facilement et rapidement.

.

Prime de maturité

Toutes choses étant égales par ailleurs, une obligation, par exemple, sera plus sensible aux variations de taux d’intérêt au début de sa détention et moins sensible à la fin. Cela tient compte de la volatilité de l’instrument financier. Plus le temps est long avant la réalisation de la valeur, plus la volatilité est importante.

La volatilité peut inclure, par exemple, les fluctuations du marché, le contexte économique, la réglementation.

.

CFO-Masque_Formations-en-ligne_FB Le CFO masqué offre un vaste choix de formations en informatique décisionnelle avec Excel et Power BI, via un portail en ligne et à distance en temps réel, selon un calendrier. Si vous désirez organiser des formations privées, faites nous simplement parvenir un courriel à info@lecfomasque.com . Des certificats convenant aux normes de formation continue des divers ordres professionnels du Québec sont offerts pour l'ensemble des formations.  

Découvrez quelles formations vous conviennent

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top