Contact: 514-605-7112 / info@lecfomasque.com

Salon BI: Votez pour votre conférence préférée

Si vous êtes un lecteur assidu de Mon Cher Watson, vous savez déjàa que le 6 novembre 2012 se déroulera le Salon Business Intelligence au Palais des Congrès de Montréal. Dans le cadre de cet événement, de nombreux conférenciers de renom sont attendus.

.

.

Deux conférenciers s’ajouteront à cette liste grâce à votre vote. En tant que membre du comité organisateur du Salon BI et instigatrice de ce concours, je vous invite donc à voter pour la conférence de votre choix parmi la liste de conférenciers ci-dessous. Les 2 conférences ayant reçu le plus grand nombre de votes seront retenues pour le Salon BI (certaines conditions s’appliquent). Vous avez jusqu’au 5 octobre pour exercer votre vote.

.

Conditions :

Les conférenciers ayant reçu le plus grand nombre de votes devront d’abord déposé un dossier complet, qui sera étudié par le comité organisateur du salon. Les conférenciers ne seront retenus que s’ils répondent aux critères de sélection du comité (voir les règlements complets pour davantage d’information). 

.

Sondage

.

.

Description des conférences suggérées

.

Démocratiser les outils d’intelligence d’affaires afin que les plus petites entreprises profitent de l’arsenal des grandes (Denis Bélanger)

.

La conférence vise à informer les dirigeants des petites entreprises qu’il est impératif de mettre en place des outils d’intelligence d’affaires rapidement dans leurs organisations, leur conférant ainsi un avantage concurrentiel indéniable. Considérant que les outils BI sont encore méconnus des petites organisations, la vulgarisation est de mise. Conséquemment la conférence portera sur une étude de cas afin que les plus néophytes comprennent les enjeux relatifs à leur utilisation (25 % concept 75 % de cas). 100 % de la présentation concernera l’utilisation du BI comme support a la prise de décision appliquée a fonction «VENTE».

Utilisation de la BI SAP : Des cas réels provenant de la France (Éric Blondin)

.

Bien qu’elle soit bien implantée au Québec, la BI SAP dans son ensemble est bien méconnue de la plupart des intervenants sur le marché.  Lors de cette conférence, nous comprendrons comment cette solution se compare/se différencie des solutions BI classiques.  Est-elle réellement complexe ou tout simplement mal comprise? Aussi, quelques exemples de succès français où l’infrastructure SAP BI (qui inclut bien sûr SAP BusinessObjects, SAP BW et SAP HANA) a sû répondre à des problématiques classiques du monde de l’entrepôt de données et de la BI en générale.

.

La mobilité avec SAP Business Objects (Julien Bras)

.

Les objets mobiles (tablettes, téléphones portables) sont maintenant au cœur de nos vies professionnelles. Comment utiliser SAP Business Objects sur ces nouveaux outils ? Nous vous proposons de faire un tour d’horizon des différents outils disponibles pour répondre à ce besoin (SAP BI Mobile, Explorer, et d’autres éditeurs) ; avant de nous focaliser sur les problématiques particulières (taille, tactile) liées à ces terminaux.

.

Cohérence BI : initier le dialogue qualité avec le business (Cyril Cohen-Solal)

.

Au-delà des grands programmes d’entreprise, importants mais longs et coûteux à mettre en place, il est possible d’agir efficacement et rapidement sur la qualité et la cohérence des données au sein des plates-formes décisionnelles. Quelles sont les approches possibles et pour quels bénéfices ? Cette conférence vous permettra de vous poser les bonnes questions quant au statut de la qualité de votre système mais surtout de vous proposer des démarches simples pour régler les 90% des problèmes qui peuvent entrainer une perte de crédibilité de vos utilisateurs. Nous vous présenterons des exemples concrets mis en place chez de grands clients internationaux, ainsi que les différentes avancées technologiques qui permettent de régler ce type de problème.

.

L’odyssée du BI 2012-2015 : la gestion de l’information (Éric Blanchet)

.

Affirmer que l’information constitue l’un des actifs les plus précieux des organisations est aujourd’hui une évidence.  Et pourtant ! Combien d’initiatives en gestion de l’information ont réellement réussi ?  Un consensus général se dégage sur l’urgence de mettre en place une fondation solide en gestion de l’information, notamment pour harmoniser l’information exploitée par l’ensemble des systèmes d’information de l’organisation.  Dans ce contexte, la gestion des données de référence ou MDM (Master Data Management) devient la clé de voûte de l’efficacité opérationnelle.  E particulier, les liens à tisser entre la gestion des données de référence et le BI prennent une importance sans cesse croissante.  Or, quels sont ces liens ?  Comment caractériser ces données de référence ? Quels sont les enjeux reliés à leur gestion ? Quels sont les facteurs de succès, les écueils et les bonnes pratiques d’une approche MDM ?

.

Le protocole d’innovation (Jean David)

.

Le Protocole d’innovation est un tout nouveau programme de gestion qui permet la migration de l’ensemble des ressources intelligentes d’une organisation vers une véritable cultutre d’innovation, ultime avantage stratégique dans un marché hyper compétitif. L’intelligence d’affaires passe avant tout par l’intelligence d’une équipe, d’une entreprise, d’une organisation. L’art de mettre à contribution l’ensemble des données et composantes créatives d’une organisation et de faire apparaître l’Intelligence du groupe, seul véritable vecteur habilité à faire émerger le futur d’une organisation.

.

Le BI agile: Scrum/XP adapté au BI/DW (Marc-Éric Larocque)

.

Les approches agiles ont été créées pour le développement de logiciel. L’entreposage de données et le BI amènent une problématique additionnelle qui à première vue, semblerait rendre ce type de projet un moins bon candidat pour l’application d’une approche Scrum ou agile. Cette présentation expliquera pourquoi en fait l’agile peut être très utile et désirable pour le développement BI. Nous allons parcourir sept (7) piliers spécifiques qui nous permettent d’adapter Scrum au BI. Ces piliers sont: la technologie, l’assurance qualité, la décomposition de la livraison, l’estimation, l’adaptation des sprints, la composition de l’équipe et la gestion des attentes de la direction. Que vous décidiez d’utiliser Scrum à l’état pur pour votre prochain projet BI ou simplement obtenir quelques trucs pour améliorer votre livraison pour ce type de projet, cette présentation vous donnera du concret que vous pourrez utiliser immédiatement.

.

Aperçu de l’offre géospatiale du marché des solutions décisionnelles (Marie-Josée Proulx)

.

Le marché des solutions décisionnelles évolue dans son offre par l’intégration aux concepts d’intelligence d’affaires de vues cartographiques et de fonctionnalités géospatiales.  Le déploiement et l’utilisation de ces logiciels présentent des avantages et des limitations touchant plusieurs aspects: la profondeur d’analyse recherchée, les utilisateurs cibles, les environnements informationnels et géospatiaux en place, les ressources, et l’envergure du déploiement. Le choix d’une solution appropriée présente un défi de taille! Pour éclairer vos choix,  nous  vous présenterons l’offre géospatiale des leaders du « Magic Quadrant for BI Platforms 2012 » de la firme Gartner.  Nous complèterons avec un survol des critères permettant d’évaluer les capacités de ces logiciels à satisfaire les besoins en géospatial d’une organisation. De plus, les différents types de solutions seront présentés en fonction de critères d’analyse généraux tels que le niveau de consolidation de la solution, les capacités géospatiales et la diversité des environnements supportés. Nous conclurons avec la présentation d’exemples d’applications géodécisionnels.

.

Si vous aimez cet article, je vous invite à le partager dans vos réseaux sociaux. Je vous invite également à laisser un commentaire plus bas.

.


NOTRE CATALOGUE DE FORMATIONS


Catalogue de formations

Le CFO masqué vous offre 13 formations, réparties dans 4 catégories: Tableaux de bord, Modélisation financière, Finance corporative et Analyse et modélisation de données. Ces formations sont offertes en classe, en entreprise et en ligne. Nos formateurs sont des experts dans leur domaine et sont accrédités par Emploi-Québec et vous remettent un certificat, à la fin de chaque formation, que vous pouvez notamment utiliser pour faire reconnaître des heures de formation continue auprès de votre ordre professionnel.

Pour info: 514-605-7112 ou info@lecfomasque.com

Téléchargez notre catalogue

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP

Instigatrice du CFO masqué, Sophie Marchand est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative, d’un titre comptable CPA, CGA et d’un titre MVP (Most valuable professional) Excel de Microsoft, et cumule plus de 12 années d’expérience dans le milieu des affaires. Elle se spécialise particulièrement en modélisation financière et en intelligence d’affaires. À ce titre, elle développe des modèles financiers rigoureux, des tableaux de bord sophistiqués et des outils de gestion performants. Elle offre ses services en tant que consultante, formatrice et conférencière.

  • répondre Salon Business Intelligence 6 novembre 2012 Montréal | Mathieu Laferrière ,

    [...] Cohérence BI: initier le dialogue qualité avec le business (Cyril Cohen-Solal) Pour voter et approfondir les sujets proposés, je vous invite à lire le billet de Sophie Marchand intitulé Salon BI: Votez pour votre conférence préférée. [...]

    • répondre Business intelligence ,

      Il faut quand même noté que les besoins des petites entreprises ne sont souvent pas les mêmes que celles des grandes et nécessitent des solutions BI plus adaptées.

      Écrire un commentaire


      • *