Quand faire une actualisation des flux de trésorerie?

À propos de l’auteur

Francis Paquet, M.Sc., Ing., EEE

Francis Paquet, ing., M.Sc., EEE est ingénieur et évaluateur d’entreprise agréé et possède plus de 25 ans d’expérience. Au fil des ans, il a développé une solide expertise dans de nombreux domaines tels que l’analyse d’occasions d’affaires, l’évaluation d’entreprises et de projets, l’analyse de la profitabilité, la veille de marché et le positionnement de produits et services. Fort de son expertise en télécommunications, il a également développé une compétence hors du commun pour l’analyse de projets à saveur technologique, autant dans l’industrie du logiciel que dans la haute technologie. Consultant chevronné, il a accompagné des centaines d’entrepreneurs et d’entreprises dans leurs projets d’affaires en développant leurs modèles d’affaires et en les accompagnant dans leurs transactions financières. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il en a vu de l’eau couler sous les ponts…

.

Quand faire une actualisation des flux de trésorerie? Voilà une question essentielle que doit se poser un évaluateur d’entreprises. La réponse à cette question, a priori, est triviale..

DCF valuation

.

En effet, si l’entreprise considérée a des résultats stables, peu volatiles et prévisibles au cours des prochaines années, nul besoin de s’embarquer dans une actualisation des flux de trésorerie (un Discounted Cash Flow (DCF) en bon français!). Cette actualisation est en effet fortement recommandée pour les entreprises en forte croissance, celles qui ont des projets d’investissement importants qui viennent changer le profil historique de l’entreprise et ainsi de suite.

Ce positionnement conceptuel fait, la problématique demeure complexe pour l’évaluateur. Pourquoi? Tout simplement parce que, bien souvent, des entreprises pour lesquelles un DCF est souhaitable n’ont pas développé de projections financières. Donc, l’évaluateur n’a pas de bases sur lesquelles appuyer le DCF.

Quoi faire devant une telle situation? Car en effet l’évaluateur doit être prudent : il ne lui appartient pas de développer une telle projection financière, cette responsabilité étant celle du management de l’entreprise! On se retrouve donc devant un cercle vicieux!.

Mon expérience en ce domaine est la suivante :

1-      Le mandat devra inclure le support afin de développer une telle projection financière. Il ne faut pas oublier ici que l’évaluateur a le devoir, de toute façon, de se prononcer sur, et le cas échéant, de modifier, les projections financières fournies par le management. Donc, des honoraires qui incluront le support au développement de ces projections peuvent être appropriées;

2-      Comme le management participe au développement de ces projections, l’acceptation de la conclusion de valeur en est d’autant facilitée;

3-      L’expérience de l’évaluateur facilite habituellement le développement de ces projections sans mettre en jeu son impartialité et son indépendance.

En définitive, cette approche est hautement préférable à toute autre approche qui inclurait de périlleux, et souvent arbitraires, ajustements et facteurs afin de tenir en compte le comportement de la profitabilité (flux de trésorerie) de l’entreprise au cours des prochaines années, avant d’atteindre la stabilité.

.

Vous voulez creuser ces aspects?

Vous voulez creuser ces aspects? Vous cherchez à comprendre les motivations des vendeurs et acheteurs? Vous vous intéressez à l’évaluation d’entreprises? Alors, inscrivez-vous à ma formation sur l’évaluation d’entreprises!

.

Formations ExcelCalendrier de formations

Pour en savoir davantage sur nos formations ou pour vous inscrire, vous pouvez consulter notre calendrier de formation.

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP
514-605-7112
Experte en modélisation financière et intelligence d’affaires

 

Vous avez des questions?

Posez toutes vos questions sur le forum du CFO masqué.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Analyse financière, Évaluation d'entreprise, Modèles financiers, Tous les articles, Trucs et conseils d'affaires
Un commentaire pour “Quand faire une actualisation des flux de trésorerie?
2 Pings/Trackbacks pour "Quand faire une actualisation des flux de trésorerie?"
  1. […] En effet, si l’entreprise considérée a des résultats stables, peu volatiles et prévisibles au cours des prochaines années, nul besoin de s’embarquer dans une actualisation des flux de trésorerie (un Discounted Cash Flow (DCF) en bon français!). Cette actualisation est en effet fortement recommandée pour les entreprises en forte croissance, celles qui ont des projets d’investissement importants qui viennent changer le profil historique de l’entreprise et ainsi de suite.  […]

  2. […] “En effet, si l'entreprise considérée a des résultats stables, peu volatiles et prévisibles au cours des prochaines années, nul besoin de s'embarquer dans une actualisation des flux de trésorerie (un Discounted Cash Flow …”  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Recevoir les articles par courriel
Abonnement Le CFO masqué
Gagnez une formation en ligne
Concours
Tableau de bord gratuit à l’inscription
Tableau de bord gratuit à l’inscription
Présentation à télécharger
Outils indispensables aux CFOs
Boutique en ligne
Microsoft Most Valuable Professional
Formations Excel
Formations Excel
Activités à venir
  1. Excel – Tableaux de bord (niveau 1)

    septembre 23 @ 9 h 00 min - 16 h 00 min
  2. Excel – Modélisation financière (niveau 1)

    septembre 30 @ 9 h 00 min - 16 h 00 min