Contact: 514-605-7112 / info@lecfomasque.com

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (2 de 6)

Publié le : 14 février 2012

Cet article fait suite à l’article intitulé MODÉLISATION FINANCIÈRE DANS EXCEL: MEILLEURES PRATIQUES D’AFFAIRES (1 de 6).

.

.

PRINCIPES LIÉS AUX HYPOTHÈSES

.

Si vous avez bien compris mon explication sur les modèles financiers, vous savez alors que les hypothèses sont aussi appelées « variables indépendantes » ou encore « inputs » en bon québécois! Vous trouverez ci-bas quelques-unes des meilleures pratiques d’affaires concernant les hypothèses dans un modèle financier.

.

  • Insérer les hypothèses dans une feuille séparée

.

    • Autant que possible, vous devriez créer une ou plusieurs feuilles séparées pour disposer vos hypothèses. Dans le modèle financier que je vous ai présenté, il y a quelques semaines, vous pouvez remarquer que les hypothèses de travail sont dans 3 feuilles séparées, soit une pour la région A, une pour la région B et une pour la région C. Ces 3 feuilles sont construites exactement de la même façon pour faciliter leur usage. Certaines hypothèses, toutefois, ont été insérées d’autres feuilles.

.

    • En effet, il arrive qu’il soit plus logique d’insérer certaines hypothèses de travail à proximité de certains calculs. Il faut toutefois chercher à minimiser ce genre de situations. Dans ces cas exceptionnels, il est important de bien documenter le modèle afin d’indiquer aux utilisateurs où se rendre pour changer ces hypothèses.
.
  • Donner un format particulier aux hypothèses pour les repérer facilement

.

    • Il faut que les utilisateurs du modèle financier puissent identifier rapidement, en un seul coup d’oeil, les cellules qu’ils peuvent modifier (les variables indépendantes).

.

    • Il est également important que ce format soit le même pour toutes les variables indépendantes du modèle. Ainsi, en apercevant ce format de cellule, les utilisateurs sauront qu’il s’agit de variables indépendantes et que ces variables peuvent être modifiées pour générer de nouveaux résultats.

.

    • Excel dispose d’une fonctionnalité intitulée « Style de cellules » (Cells Style). Vous pouvez vous servir de la section « Données et modèle » pour donner un format « standard » à toutes les données du  même type dans votre modèle. Par exemple, dans l’image ci-bas, Excel propose de donner un format de remplissage orangé aux cellules comprenant des variables indépendantes (hypothèses).

.

.

..

  • Documenter les hypothèses au fur et à mesure

.

    • Lorsque vous vous prononcez sur certaines hypothèses, prenez le temps d’insérer un commentaire dans votre cellule pour supporter votre hypothèse. De cette façon, quand viendra le temps de mettre à jour le modèle et de changer les hypothèses, vous vous souviendrez de la réflexion derrière l’hypothèse. De même, les utilisateurs du modèle seront plus susceptibles de comprendre le choix des hypothèses si elles sont documentées.

.

  • Ne jamais entrer une donnée en double dans le modèle
.
    • On ne doit jamais entrer une hypothèse (variable indépendante) en double dans un modèle financier, pas plus qu’on ne doit répéter deux fois le même calcul d’ailleurs. Par exemple, si vous avez le taux de change comme variable indépendante et que vous l’insérez à deux endroits dans votre modèle. Il est fort à parier que certains calculs seront liés à la première hypothèse et d’autres calculs à la deuxième. Si vous devez ensuite changer la valeur de ce taux de change et que vous le changez à une seule place, vos calculs seront alors erronés. De plus, vous aurez provoqué un dédoublement de tâches inutile! Si vous souhaitez vraiment que le taux de change apparaisse à deux endroits différents dans votre modèle, liez simplement le deuxième au premier. Ainsi, quand vous changerez le premier, le deuxième sera mis à jour automatiquement.

.

Enfin, il existe un proverbe que j’adore en modélisation et qui se dit comme suit: « Garbage in, garbage out! ». En d’autres mots, vous avez beau construire le meilleur des modèles financiers, si vous y insérez des hypothèses ridicules, il vous fournira aussi des résultats ridicules!

.
Si vous aimez cet article, je vous invite à le partager dans vos réseaux sociaux. Je vous invite également à laisser un commentaire plus bas.

.

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (1 de 6)

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (3 de 6)

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (4 de 6)

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (5 de 6)

Modélisation financière dans Excel: Meilleures pratiques d’affaires (6 de 6).

.


NOTRE CATALOGUE DE FORMATIONS


Catalogue de formations

Le CFO masqué vous offre 13 formations, réparties dans 4 catégories: Tableaux de bord, Modélisation financière, Finance corporative et Analyse et modélisation de données. Ces formations sont offertes en classe, en entreprise et en ligne. Nos formateurs sont des experts dans leur domaine et sont accrédités par Emploi-Québec et vous remettent un certificat, à la fin de chaque formation, que vous pouvez notamment utiliser pour faire reconnaître des heures de formation continue auprès de votre ordre professionnel.

Pour info: 514-605-7112 ou info@lecfomasque.com

Téléchargez notre catalogue

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP

Instigatrice du CFO masqué, Sophie Marchand est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative, d’un titre comptable CPA, CGA et d’un titre MVP (Most valuable professional) Excel de Microsoft, et cumule plus de 12 années d’expérience dans le milieu des affaires. Elle se spécialise particulièrement en modélisation financière et en intelligence d’affaires. À ce titre, elle développe des modèles financiers rigoureux, des tableaux de bord sophistiqués et des outils de gestion performants. Elle offre ses services en tant que consultante, formatrice et conférencière.

Écrire un commentaire


  • *