Contact: 514-605-7112 / info@lecfomasque.com

Le « burn rate », c’est quoi au juste?

Publié le : 14 mars 2013

Vous êtes nombreux à m’avoir posé des questions sur le « Burn Rate ». Plusieurs d’entre vous avez rencontré des investisseurs potentiels qui vous ont demandé quel était le « Burn Rate » de votre entreprise et vous n’avez pas su quoi répondre. Cet article vous explique donc sommairement en quoi consiste le fameux « burn rate ».

.

Le « Burn Rate »

Le « Burn Rate » est en fait le taux selon lequel l’entreprise « brûle » ses liquidités pour financer ses frais fixes, avant même de commencer à générer des flux monétaires positifs. En d’autres mots, c’est une mesure de flux monétaires négatifs. On va souvent l’exprimer sous forme de $ mensuels. Et ce que les investisseurs souhaitent savoir lorsqu’ils vous demandent quel est votre « Burn Rate », c’est combien de temps leur investissement va suffire à combler les besoins de votre entreprise avant que celle-ci ne génère réellement des flux monétaires positifs. Vous comprendrez que de leur point de vue, il s’agit d’une notion de risque.

.

Burn rate

.

Le calcul du « Burn Rate »

Le calcul du « Burn Rate » est très simple. Supposons que vous aviez 1M$ au 1er janvier 2012 et que vous en aviez 400K$ au 1er juillet 2012. Vous auriez donc « brûlé » 600K$ en 6 mois et votre « Burn Rate » serait donc de 100K$ par mois.

.

Si j’étais votre investisseur et que je constatais que votre entreprise « brûle » 100k$ par mois et qu’il reste 400K$ de fonds, je saurais que vous avez moins de 4 mois devant vous pour générer des flux monétaires positifs. Autrement, en tant qu’investisseur, je devrez investir de nouvelles sommes d’argent dans votre entreprise ou votre entreprise devra trouver un moyen de réduire au maximum son « Burn Rate ».

.

Provenance du « Burn Rate »

Cette notion de « Burn Rate » est apparue à l’ère du dot.com puisqu’à ce moment-là, de nombreuses entreprises prometteuses ont vu le jour, sans générer de flux monétaires positifs rapidement.

.


NOTRE CATALOGUE DE FORMATIONS


Catalogue de formations

Le CFO masqué vous offre 13 formations, réparties dans 4 catégories: Tableaux de bord, Modélisation financière, Finance corporative et Analyse et modélisation de données. Ces formations sont offertes en classe, en entreprise et en ligne. Nos formateurs sont des experts dans leur domaine et sont accrédités par Emploi-Québec et vous remettent un certificat, à la fin de chaque formation, que vous pouvez notamment utiliser pour faire reconnaître des heures de formation continue auprès de votre ordre professionnel.

Pour info: 514-605-7112 ou info@lecfomasque.com

Téléchargez notre catalogue

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA, MVP

Instigatrice du CFO masqué, Sophie Marchand est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative, d’un titre comptable CPA, CGA et d’un titre MVP (Most valuable professional) Excel de Microsoft, et cumule plus de 12 années d’expérience dans le milieu des affaires. Elle se spécialise particulièrement en modélisation financière et en intelligence d’affaires. À ce titre, elle développe des modèles financiers rigoureux, des tableaux de bord sophistiqués et des outils de gestion performants. Elle offre ses services en tant que consultante, formatrice et conférencière.

  • répondre com450 ,

    Bonjour,

    Dans nos vieux cours de comptabilité (je ne suis pas comptable mais Analyste informatiique) on nous parlait du Point Zéro comme étant la période à laquelle, l’entreprise arrêtait de perdre de l’argent. Est-ce le Burn Rate est lié aussi à cette notion. By the way vos explications sont plus que claires. C’est juste pour m’assurer que ma compréhension est juste ou pas.

    • répondre moncherwatson ,

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Je ne sais pas si vous voulez parler du « point mort » lorsque vous parlez de « point zéro » mais le cas échéant, la notion est un peu différente puisque l’une est basée sur les profits de l’entreprise et l’autre sur les « cash flows ». Pour en savoir davantage sur le « point mort », je vous invite à consulter ceci:

      http://moncherwatson.wordpress.com/2011/12/04/excel-point-mort/

      Au plaisir,

      Sophie

      • répondre com450 ,

        Merci beaucoup. C’est bien du point mort dont je faisais état. Ouf, j’ai peut-être bien fait de m’orienter ailleurs!

    • répondre Marine Clause (@marineclause) ,

      Merci pour vos explications !

      Écrire un commentaire


      • *