Ce qu’il faut savoir sur le taux de rendement interne (TRI) d’un projet d’investissement (2 de 2)

À propos de l’auteure

Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA

Auteure du blogue Mon Cher Watson et du site le CFO masqué, Sophie Marchand est détentrice d’une M.Sc. en finance corporative et d’un titre comptable CPA, CGA et cumule plus de 12 années d’expérience dans le milieu des affaires. Elle se spécialise particulièrement en modélisation financière et en intelligence d’affaires. À ce titre, elle développe des modèles financiers rigoureux, des tableaux de bord sophistiqués et des outils de gestion performants. Elle offre ses services en tant que consultanteformatrice et conférencière.

smarchand@lecfomasque.com
514-605-7112

..

Le présent article est la suite de : Ce qu’il faut savoir sur le taux de rendement interne (TRI) d’un projet d’investissement (1 de 2). Dans ce premier article, nous avons vu qu’il peut parfois être préférable d’utiliser le TRI, plutôt que la VAN, lorsque vient le temps de comparer deux projets d’investissement. Nous avons également discuté du fait qu’un projet d’investissement pouvait n’avoir aucun TRI ou au contraire, avoir plusieurs TRI. Dans le présent article, nous allons voir comment calculer un TRI lorsque le taux d’emprunt de l’entreprise est différent de son taux d’investissement et lorsque les flux monétaires sont encaissés (ou décaissés) à des moments différents dans le temps.

.

Taux de rendement interne (TRI) « standard »

Dans l’image ci-bas, nous calculons un taux de rendement interne (TRI) « standard ». Pour ce faire, nous utilisons simplement la fonction Excel TRI (ou IRR en anglais).

.

TRI / IRR

 

.

Taux de rendement interne modifié (TRIM)

Lorsqu’une entreprise a recours à un taux d’emprunt différent de son taux de ré-investissement, elle doit calculer un taux de rendement interne modifié TRIM (ou MIRR en anglais). Dans l’image ci-bas, nous calculons le taux de rendement interne du même projet d’investissement qu’à l’exemple précédent, mais en tenant compte du fait que l’entreprise va emprunter l’argent nécessaire pour investir dans le projet (flux monétaires négatifs) à un taux différent de celui auquel elle va ré-investir l’argent gagné (flux monétaires positifs). La plage C5 à E5 représente donc la plage de flux monétaires du projet et les cellules E10 et E11 représentent respectivement le taux sur les emprunts de l’entreprise et le taux sur les investissements.

 

TRIM / MIRR

.

Démonstration de la fonction TRIM (ou MIRR en anglais) :

Dans l’image ci-bas, nous avons illustré la formule à l’origine de la fonction Excel TRIM (ou MIRR en anglais). Nous avons donc « reconstitué » le calcul du taux de rendement interne modifié calculé dans l’exemple précédent avec la fonction Excel TRIM (ou MIRR en anglais) avec sa réelle définition, pour obtenir le même résultat, soit 56.98%. Démonstration réussie!

.

TRIM / MIRR

 

.

Taux de rendement interne d’un projet avec des flux monétaires à différents moments dans le temps (TRI.PAIEMENTS)

Dans l’exemple ci-bas, les flux monétaires ne sont pas décaissés/encaissés à la même période chaque année, comme c’est le cas dans les exemples plus haut, mais ils le sont plutôt à des périodes bien précises dans le temps. Comme dans le cas de la fonction VAN.PAIEMENTS, nous utilisons ci-bas la fonction TRI.PAIEMENTS (XIRR en anglais) pour résoudre ce calcul. Il s’agit d’abord de sélectionner la plage de flux monétaires (C5 à E5) et ensuite de sélectionner la plage des dates auxquelles les flux monétaires se réalisent (C32 à E32).

.

taux de rendement interne XMIRR

.

Mais vous vous demandez sûrement… qu’en est-il des projets dont les flux monétaires sont décaissés/encaissés à des moments différents dans le temps, pour une entreprise qui des taux d’emprunt et de réinvestissement différents?

Excel ne propose pas de fonctions pour gérer ces situations, bien qu’elles soient probablement plus nombreuses à se produire à en réalité. Je vous ai donc proposé, mon approche, pour résoudre cette problématique, que j’ai nommé TRIM.PAIEMENTS (ou encore XMIRR en anglais!). Vous verrez qu’elle prend ses racines dans la démonstration de la fonction TRIM plus haut, et qu’elle implique une notion de VAN.PAIEMENTS (ou XNPV en anglais). Je vous laisse maintenant réfléchir là-dessus!

.

Conclusion

Que pensez-vous de ce calcul de TRIM.PAIEMENTS (ou de XMIRR en anglais)?

.

Vous aimez cet article?

Nous vous invitions à le faire circuler dans vos différents réseaux sociaux, grâce aux boutons de partage que vous pouvez retrouver dans le menu flottant de gauche.

Voir tous les articlesRecevoir les articles par courriel

.

.

Restez en contact

 

Tagués avec : , , ,
Publié dans Analyse financière, Excel, Tous les articles, Trucs et conseils d'affaires
Un commentaire pour “Ce qu’il faut savoir sur le taux de rendement interne (TRI) d’un projet d’investissement (2 de 2)
1 Pings/Trackbacks pour "Ce qu’il faut savoir sur le taux de rendement interne (TRI) d’un projet d’investissement (2 de 2)"
  1. […] Le présent article est la suite de : Ce qu'il faut savoir sur le taux de rendement interne (TRI) d'un projet d'investissement (1 de 2).  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Recevoir les articles par courriel
Abonnement Le CFO masqué
Gagnez une formation en ligne
Concours
Tableau de bord gratuit à l’inscription
Tableau de bord gratuit à l’inscription
Présentation à télécharger
Outils indispensables aux CFOs
Boutique en ligne
Microsoft Most Valuable Professional
Formations Excel
Formations Excel
Activités à venir
  1. Formations : Session d’automne

    septembre 1 - décembre 31
  2. Excel – Mise à niveau

    septembre 16 @ 9 h 00 min - 16 h 00 min